/sports/tennis
Navigation

Roland-Garros: une Québécoise couronnée chez les juniors

Roland-Garros: une Québécoise couronnée chez les juniors
PHOTO COURTOISIE/Mauricio Paiz/Tennis Canada

Coup d'oeil sur cet article

La Québécoise Leylah Annie Fernandez a écrit une page d’histoire pour le tennis canadien, samedi, en remportant la finale junior des Internationaux de France, à Paris. 

Roland-Garros: une Québécoise couronnée chez les juniors
PHOTO COURTOISIE/Mauricio Paiz/Tennis Canada

Âgée de 16 ans, Fernandez est devenue la première joueuse canadienne à gagner un tournoi majeur à ce niveau depuis la Montréalaise Eugenie Bouchard à Wimbledon en 2012. Elle suit par ailleurs les traces de Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime qui, chez les hommes, ont chacun remporté une épreuve junior du Grand Chelem en 2016. 

Comme Bouchard, Shapovalov l’avait emporté à Wimbledon tandis qu’Auger-Aliassime triomphait aux Internationaux des États-Unis. 

Dans le cas de la jeune Lavalloise, première tête de série chez les filles à Roland-Garros, elle a disposé de l’Américaine Emma Navarro en deux manches de 6-3 et 6-2 pour ainsi devenir la première Canadienne à remporter un titre junior à Paris. 

«Ils m’inspirent beaucoup, a commenté Fernandez, sur le site web du tournoi parisien, à propos des autres jeunes Canadiens qui connaissent du succès depuis quelques années. Le fait que Bianca [Andreescu] ait été capable de gagner Indian Wells me motive à m’améliorer et à faire encore mieux dans le futur. Et je connais Félix depuis quelques années, je m’entraînais à côté de lui et j’ai vu à quel point il travaille dur, c’est un exemple.» 

 Le saut chez les pros 

 Maintenant qu’elle a gagné ce titre junior à Roland-Garros, la Québécoise entend d’ailleurs faire le saut chez les professionnels en cette fin de saison. 

«Mon objectif cette année était de gagner un Grand Chelem junior, je suis passée très près en Australie et je suis vraiment heureuse d’avoir eu une autre opportunité ici et d’avoir su la saisir, a ajouté Fernandez. Surtout ici à Roland-Garros. C’est le premier Grand Chelem que j’ai suivi à la télévision et c’est celui que je rêvais le plus de gagner. J’espère que je reviendrai l’an prochain... Mais en professionnelle cette fois!» 

Fernandez avait effectivement atteint la finale junior à la récente édition des Internationaux d’Australie, en janvier, s’inclinant devant la Danoise Clara Tauson en deux manches. 

Dès le mois de juillet, la Lavalloise compte participer à différentes épreuves Challenger avec des athlètes professionnelles, à Winnipeg, Gatineau et Granby.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions