/travel/autres-destinations
Navigation

Veracruz: l’aînée de Québec

L’administration du port de Veracruz occupe un élégant édifice.
Photo courtoisie, Gilles Proulx L’administration du port de Veracruz occupe un élégant édifice.

Coup d'oeil sur cet article

Ville mexicaine joviale et active, extrêmement accueillante et belle, Veracruz célèbre cette année son demi-millénaire d’existence depuis sa fondation en 1519. Québec fêtera ce jubilé seulement en l’an 2108, et Montréal en 2142. Si l’histoire vous indiffère, peut-être aimez-vous la musique ? Sachez que c’est de Veracruz que ­proviennent Granada et La Bamba, deux chansons ­traditionnelles devenues depuis des succès internationaux.

Cette statue rappelle l’importance cruciale de la danse dans la culture locale.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Cette statue rappelle l’importance cruciale de la danse dans la culture locale.

Pour résumer le statut de cette ville, disons que Veracruz est au Mexique ce que Québec est chez nous. Veracruz ­signifie « vraie croix ». En ­débarquant ici, un Vendredi saint, Cortes a ­voulu ­rappeler cette journée. Quelques ­années plus tard, Charles-Quint lui reconnaissait légalement le statut de ville... mais les autorités comptent la naissance de leur municipalité comme le jour précis de l’arrivée de Cortes.

Plusieurs fois au cours du 16e siècle, la jeune Veracruz se fait prendre et piller par des pirates anglais et français, et ce jusqu’à la construction du fort San Juan de Ulua, qui donne enfin aux habitants les moyens de se défendre !

Le port est immense et les débardeurs suroccupés. Des douzaines de navires attendent au loin leur tour de se faire décharger.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Le port est immense et les débardeurs suroccupés. Des douzaines de navires attendent au loin leur tour de se faire décharger.

Ville festive

Cette ville fébrile, pleine de grands ­cafés avec musiciens et ­danseuses, ­attire un mélange de ­touristes et de ­résidents locaux. ­Décidément, les ­Mexicains l’emportent sur nous par leur allégresse spontanée. ­Contrairement à nous, ils n’ont pas ­besoin de se payer des spectacles d’humoristes (ou des émissions de ­télévision animées par les mêmes dits humoristes) pour rire.

Le port de Veracruz est l’un des plus importants d’Amérique. En regardant les gigantesques paquebots, j’essayais d’imaginer l’incroyable quantité de biens, de nourriture, mais aussi de drogues, qui transitent par ici. Car oui : ce port est une plaque tournante pour tous les commerces, licites ou non, qui unissent le Mexique au reste du monde. Vraiment, il n’y a aucun rapport entre l’âge d’une ville et son énergie.