/sports/racing
Navigation

Grand Prix du Canada: Pierre Gasly satisfait de son résultat, mais...

Pierre Gasly
Photo Martin Chevalier Pierre Gasly

Coup d'oeil sur cet article

Pour une deuxième épreuve consécutive, Pierre Gasly prendra le départ de la 5e place sur la ligne de départ.  

Satisfait de son résultat, le coureur de Red Bull croit même qu’il aurait pu faire mieux. «Nous étions seulement à un peu plus de 0 s 1 de Leclerc (Charles) et de la 3e place, a raconté Gasly. À mon avis, on aurait pu obtenir la 3e place sur la grille de départ. À mon dernier tour dans la qualification 3, j’étais pratiquement seul en piste et je n’ai pas pu profiter de l’aspiration qui m’aurait permis de retrancher quelques poussières à mon temps pour devancer Leclerc. Si j’avais pu attraper de l’aspiration, j’aurais pu batailler pour la 3e place. C’est déjà positif d’être là et il faut continuer de travailler.»  

Le pilote français estime que Red Bull s’en va dans la bonne direction. «Ces deux 5e place sont un signe positif, a-t-il affirmé. On s’améliore et on s’en va dans la bonne direction même si ce n’est pas parfait. L’équipe a bien réagi et s’est bien ajustée après les essais de jeudi qui avaient été plus difficiles. Je suis confortable avec la voiture. On aime la vitesse et l’adhésion.»  

Pierre Gasly
Photo Martin Chevalier

Qualifié en 5e place à Monaco, Gasly s’était élancé en 8e position pour avoir nui à son compatriote Romain Grosjean, de Haas.  

Quels sont les objectifs de Gasly pour la course? «On va essayer de pousser le plus fort possible, mais ça ne sera pas évident avec des gommes tendres pour amorcer la course, a-t-il raconté. C’est délicat les gommes tendres surtout que les deux Ferrari et les deux Mercedes seront en gommes médium. On verra si on peut maintenir la cadence avec eux. On va tenter de dépasser Ricciardo (Daniel) au 4e rang au départ, mais il faudra être intelligent si ça ne fonctionne pas. La course va être longue et il faudra être patient.»   

«On verra ce qu’on peut faire sur le plan stratégique, de poursuivre Gasly. Au Canada au cours des dernières années, on a vu que plusieurs choses peuvent survenir au cours de la course. On n’a pas d’objectif précis en terme de position, mais on va tout donner et on espère obtenir de très bons points.»  

Pierre Gasly
Photo Pierre-Paul Poulin

Gasly s’élancera de la ligne de départ devant son coéquipier Max Verstappen pour la première fois de la saison. Ralenti par un accident à son tour rapide lors de la qualification 2, le pilote néerlandais a été écarté de la dernière qualification et partira de la 10e place.  

«C’est dommage ce qui est arrivé à Max parce qu’on veut se rapprocher de Ferrari au classement des constructeurs et obtenir le plus de points possible, a expliqué le pilote français. Ce n’est pas l’idéal, mais Max sera en mesure de se rapprocher des meneurs parce que sa voiture est rapide.»  

Par ailleurs, Gasly a répondu à notre première question en français. Lors des questions subséquentes toujours dans la langue de molière, il a demandé de pouvoir répondre en anglais. Après notre première question, un journaliste de l’Afrique du Sud avait signifié que la session d’entrevue était prévue en anglais. Le journaliste français présent au point de presse a utilisé l’anglais pour ses questions.