/entertainment/music
Navigation

Arnaques pour des billets de Billie Eilish

De faux comptes Facebook piègent des fans avec des offres pour son concert

Billie Eilish
Photo WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Des admirateurs de la chanteuse Billie Eilish ont été floués en tentant d’acheter des billets de revendeurs sur Facebook pour son concert de demain, à la Place Bell. 

Habitant à Montréal, Evan Luxenberg souhaitait faire un cadeau à sa sœur qui adore Billie Eilish. 

« Les billets se sont tous vendus avant que je puisse en acheter, dit-il au Journal. J’avais déjà acheté des billets de concert par Facebook dans le passé, sans problème. Je suis allé sur la page de l’événement pour voir ce que je pouvais faire. » 

Il est alors entré en contact avec un certain Brandon Smith, qui disait avoir des billets à vendre. « J’ai regardé son profil, dont les paramètres de sécurité étaient réglés au plus confidentiel. Mais il avait plusieurs photos de lui et ça m’apparaissait légitime. Je lui ai donc écrit. » 

Il lui a ensuite envoyé 140 $ pour deux billets. Il n’a plus jamais eu de nouvelles du vendeur. « Il m’a bloqué avant de supprimer son compte », dit Evan Luxenberg. 

Evan est fâché de voir que beaucoup de gens, comme lui, se font arnaquer sur Facebook avec des billets de concert, une tendance qui semble de plus en plus répandue. 

Des fraudeurs ont utilisé la page Facebook de l’événement pour  tromper des jeunes fans de la chanteuse Billie Eilish.
Capture d'écran Facebook
Des fraudeurs ont utilisé la page Facebook de l’événement pour tromper des jeunes fans de la chanteuse Billie Eilish.

Tendance répandue 

À Montréal, les spectacles les plus courus, principalement ceux du Centre Bell, semblent être prisés par les malfaiteurs sur le web. L’an dernier, la page Facebook du concert d’adieu montréalais d’Elton John avait été assaillie par les fausses annonces. Une visite sur la page du spectacle très attendu de Jennifer Lopez, le 10 juillet prochain, nous montre que plusieurs faux comptes tentent déjà d’appâter les admirateurs. 

Dans le cas du concert de Billie Eilish à Laval, on peut répertorier une dizaine de témoignages de fraude sur la page Facebook de l’événement. 

La jeune Pamela Leclerc, 20 ans, fait partie de ces fans de Billie Eilish qui se sont fait flouer dans les derniers jours. Sa mère a envoyé 60 $, via Interac, à un revendeur qui n’a finalement jamais envoyé le billet demandé. 

« Quand le transfert a été fait, il m’a bloquée, dit Pamela. Il m’avait envoyé une capture d’écran du billet, qui semblait vraie. Je trouvais qu’il avait l’air un peu louche, mais j’ai quand même décidé d’acheter le billet sur un coup de tête. Ça m’a donné une leçon. » 

Réaction d’evenko 

Du côté d’evenko, le promoteur indique que la seule source officielle pour acheter des billets est sur sa page web.  

Pour ce qui est des annonces frauduleuses sur les pages Facebook de ses événements, le promoteur tente de les supprimer le plus possible. 

« On essaie de contrôler ça, mais à 1500 shows, c’est beaucoup de travail », répond Philip Vanden Brande d’evenko. 

Des acheteurs mécontents 

Billie Eilish
Capture d'écran Facebook

Bonjour ! 

J’ai deux billets pour le concert de Billie la semaine prochaine. Je les vends car je ne peux plus y aller. :( 

Et tu crois que je suis assez idiot pour te les acheter ? 

Tu t’es trompé. 

– Excuse-moi.  

Billie Eilish
Capture d'écran Facebook

Je ne sais même plus si c’est possible d’avoir des billets, car je me suis fait avoir une fois de plus par Ariel ML même si cette personne m’a montré des preuves d’achat. Je ne comprends pas comment certaines personnes peuvent être si diaboliques. Tout ce que je veux, c’est de voir Billie. Ne faites confiance à personne.  

Billie Eilish
Capture d'écran Facebook

Attention : ce trou de cul, Brandon Smith, m’a volé 140 $ pour des billets. C’était un cadeau pour ma sœur que je pouvais à peine me permettre. Alors faites attention à cet enfoiré. 

La vigilance est de mise 

Les arnaques sur le web pour des billets de concert ne datent pas d’hier. Il y a quelques années, le site Craigslist était reconnu pour ses nombreuses annonces frauduleuses. Maintenant, ce sont les pages d’événements sur Facebook qui semblent prisées par les malfaiteurs. 

« Ça devient un nouveau lac plein de poissons pour eux », dit Nellie Brière, spécialiste des communications numériques et réseaux sociaux. 

« Sur Facebook, on peut avoir l’impression qu’une personne qui revend des billets sur la page de l’événement est presque un ami, dit-elle. Mais souvent, ce sont de faux comptes ou des gens malhonnêtes. » 

« Je suis assez étonnée que des gens fassent confiance à un profil Facebook avec qui ils n’ont aucun contact en commun, indique Nadia Seraiocco, chargée de cours et doctorante, communication à l’UQAM.

On remarque que beaucoup de profils sur ces pages sont localisés hors Québec. Probablement que les personnes font ça pour plusieurs concerts. » 

Pour Nellie Brière, evenko, aurait une « responsabilité morale d’avertir les consommateurs des risques d’acheter des billets par Facebook. » 

Pour éviter les fraudes 

Le Journal a contacté le Service de Police de la Ville de Montréal qui fait ces recommandations pour éviter d'être arnaqué en achetant des billets de spectacle sur le web:

-Achetez le billet auprès du promoteur directement.

-Si le billet est acheté par l’entremise des petites annonces ou sur un site internet indépendant, privilégiez le paiement par PayPal ou par carte de crédit.

-Si le même vendeur a plusieurs paires de billets à vendre, méfiez-vous. Il n’est peut-être pas qu’un simple consommateur.

-Si le vendeur vous demande d’effectuer la transaction dans un endroit public, privilégiez les lieux où l’on trouve des caméras plutôt que les parcs ou les endroits isolés.

-Si possible, effectuez la transaction près de la billetterie de l’amphithéâtre pour vérifier l’authenticité des billets.

-Si le vendeur demande d’être payé comptant, soyez davantage vigilant et posez-lui des questions.

-Demandez notamment à voir une pièce d’identité avec photo – même si les fraudeurs peuvent aussi avoir de faux papiers.

-Demandez-lui s’il est le propriétaire du billet et, le cas échéant, la preuve d’achat de son billet, pour vous assurer qu’il est authentique.

-Demandez-lui son numéro de téléphone et appelez-le durant la transaction, pour vérifier le numéro.

-Demandez de voir son véhicule et prenez en note le modèle et le numéro de plaque d’immatriculation.

-Si vous avez été victime d’une fraude, portez plainte à votre poste de quartier. La police ne recommande pas d’essayer de piéger vous-même le fraudeur dans le but de réclamer votre dû, pour une question de sécurité.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions