/entertainment/shows
Navigation

Expo-Québec inspire la troupe FLIP Fabrique

Féria l’attraction sera présenté du 16 juillet au 1er septembre à la place Jean-Béliveau

Coup d'oeil sur cet article

FLIP Fabrique s’est inspiré des manèges des belles années d’Expo-Québec pour le spectacle Féria l’attraction qui sera présenté cet été à la place Jean-Béliveau. La troupe de cirque de Québec se produira à cet endroit après 4 éditions à l’Agora Port de Québec.

Martin Genest, qui signe la mise en scène de cette nouvelle aventure, avait quelques idées en tête pour la création de ce spectacle gratuit.

« Il y avait l’Hippodrome et le hockey que j’aurais pu exploiter. On retrouvait toutefois un lien évident et très fort entre le cirque et les manèges, avec le jeu, le danger, le risque et les sensations fortes. Je ne pouvais pas passer à côté de ça », a-t-il fait remarquer.

Le metteur en scène a été un habitué d’Expo-Québec qu’il a fréquentée avec ses parents, durant son enfance, à l’adolescence avec plus de liberté et ensuite avec son fils.

Dix-huit artistes, dont trois musiciens de la formation québécoise Groenland, seront en vedette dans ce spectacle de 55 minutes qui sera présenté du 16 juillet au 1er septembre, du mardi au dimanche, pour un total de 42 représentations.

Féria l’attraction s’intéresse à une bande de jeunes idéalistes et indisciplinés qui prendra d’assaut un parc d’attractions abandonné, lequel deviendra leur terrain de jeu.

« On peut imaginer des collégiens avec toutes leurs forces, leur soif de vivre, leur côté révolutionnaire et leur originalité, qui ont décidé de faire une fugue et de partir à l’aventure », a fait savoir Martin Genest.

Plus de spectateurs

On retrouvera, dans les disciplines de cirque qui seront en vedette, un numéro d’équilibre sur des chaises, des BMX, du trampo-mur, de la contorsion, des cracheurs de feu, la roue de la mort, un fil de fer à 40 pieds et de la bascule effectuée à partir d’une charrette. La majorité des numéros se déploieront en hauteur.

« Ça fait 20 ans que je fais du cirque et je n’ai jamais vu un module de trampo-mur aussi haut que ça. Il y a une prise de risque et du danger dans ce spectacle, et on aime ça », a indiqué Bruno Gagnon, directeur général et artistique de FLIP Fabrique.

Les appareils acrobatiques ont été intégrés dans un concept de parc d’attractions avec des montagnes russes, une roue de la mort qui ressemble à un manège, des lumières festives et un trampo-mur décoré à l’image des maisons d’horreur.

Le metteur en scène aurait aimé intégrer de véritables manèges et un carrousel à travers le plateau de jeu qui sera érigé à la place Jean-Béliveau.

« Il y avait certaines limites et on a décidé d’inventer nos propres manèges », a fait savoir Martin Genest, qui a signé les mises en scène des Chemins invisibles : Le Hangar des oubliés et de JOYÀ du Cirque du Soleil.

Le déplacement de l’Agora vers la place Jean-Béliveau, en face du Centre Vidéotron, permettra d’accueillir plus de spectateurs. La limite de 3300 personnes a souvent été atteinte au cours des dernières éditions. Les gens devaient rebrousser chemin.

Ce qui ne se produira pas à la place Jean-Béliveau, où l’on retrouvera 2000 places assises et 3000 places et plus debout.

Bruno Gagnon, directeur général et artistique de FLIP Fabrique, avoue que le changement de site a été un peu déstabilisant sur le coup.

« On était à l’Agora depuis quatre ans et on en connaissait tous les recoins. Ce déménagement nous sort de notre zone de confort, mais c’est rapidement devenu une carte blanche amusante », a-t-il fait remarquer.

♦ Féria l’attraction sera présenté du mardi au dimanche, du 16 juillet au 1er septembre, à la place Jean-Béliveau. Le spectacle débutera à 21 h jusqu’au 4 août et il se mettra en branle à 20 h 30 à partir du 6 août.