/news/transports
Navigation

Travaux sur le pont: les commerçants de l’île d’Orléans crient victoire

Terminées, les entraves sur le pont la fin de semaine

Les travaux qui entravaient une voie sur le pont de l’Île-d’Orléans ont causé une lourde congestion samedi dernier.
Photo Didier Debusschère Les travaux qui entravaient une voie sur le pont de l’Île-d’Orléans ont causé une lourde congestion samedi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir connu deux journées d’affaires très difficiles, les commerçants de l’île d’Orléans ont obtenu la fin des entraves les jours de fin de semaine sur le pont dont ils dépendent, comme ils le réclamaient.

« Je comprends la frustration des gens de l’île », a d’emblée reconnu le ministre des Transports, François Bonnardel, lundi, après avoir annoncé l’interruption des travaux de jour, à l’avenir, durant les fins de semaine. « Malheureusement, c’était pour nous un moindre mal », a-t-il insisté.

Samedi dernier, certains automobilistes ont patienté pendant près de deux heures pour traverser le fleuve et la circulation se faisait en alternance sur une voie, tandis que les ouvriers s’affairaient à stabiliser la route endommagée par l’érosion des berges près du pont de l’Île-d’Orléans.

75 %

Ces « travaux importants » requéraient d’ouvrir la chaussée, ce qui demandait « nécessairement » plus d’une journée de chantier, selon le ministre.

Les gens d’affaires en ont payé le prix, ayant enregistré une baisse significative de leur achalandage jusqu’à dimanche.

Ceux-ci voulaient absolument éviter deux autres fins de semaine d’entraves comme le prévoyait initialement l’échéancier du ministère des Transports (MTQ).

Cela ne sera finalement pas nécessaire. « On devait le faire sur trois week-ends, mais 75 % des travaux sont faits, alors pour la suite des choses, on va retourner au travail de nuit », a annoncé M. Bonnardel.

« L’entrepreneur [...] a travaillé de façon extrêmement efficace », confirme Guillaume Paradis, porte-parole du MTQ.

« Venez à l’île ! »

La nouvelle est un grand soulagement pour les commerçants insulaires qui font la majorité de leurs ventes la fin de semaine.

« La voie est libre. Venez à l’île ! », s’est exclamée Élizabeth Dion, vice-présidente de la Chambre de commerce de l’île d’Orléans. Elle espère ne pas revivre pareille situation, alors que le nouveau pont de l’île, devant remplacer la vieillissante structure, n’est pas attendu avant 2027.

Les travaux de réfection du pont actuel se poursuivront tout l’été, mais les entraves seront beaucoup moins incommodantes, promet le MTQ.