/finance/news
Navigation

De combien aurez-vous besoin par mois à la retraite ?

Coup d'oeil sur cet article

Bon, ça y est, le déclic s’est produit. Vous avez la certitude qu’il sera bientôt temps de prendre votre retraite. C’est encore un peu flou, mais d’ici 5 ans, c’est fort probable. Arrêtez-vous donc un instant. Il y a de bonnes questions à vous poser. Quels sont les éléments déterminants auxquels vous devrez penser? 

Il y en a plusieurs, mais sans doute le plus significatif est de vous pencher sur le niveau de vie que vous souhaitez. Vous avez besoin de combien? 2500, 3000, 4000 $ net par mois? Il n’y a que vous qui puissiez y répondre. 

Une fois votre CHIFFRE personnel obtenu, iI faudra vous informer auprès de votre employeur sur les conditions et modalités propres à votre régime de retraite. 

Par exemple : aurez-vous droit à une pleine pension ou sera-t-elle réduite? 

Quel sera le montant de votre rente mensuelle? Sera-t-elle indexée? Sera-t-elle raccordée à votre prestation de Retraite Québec? Combien toucherez-vous en pension fédérale (PSV)? Si le montant total semble insuffisant, ce sont vos épargnes personnelles qui devront combler la différence. 

Que faire de vos REER et CELI? 

Lorsque l’appel de la retraite sonne, vos placements méritent un peu plus d’attention. 

Certaines institutions font du tapage publicitaire pour vous inviter à concentrer l’ensemble de vos placements, REER, CRI et CELI auprès d’elles. On fait valoir les mots-clefs : simplification, facilité de consultation, réduction de frais... etc. Tout ça, c’est bien beau sur papier, mais une même institution ne peut être la meilleure dans TOUTES les catégories de placement. 

Rappelez-vous aussi que moins de frais ne signifient pas nécessairement plus de rendement NET et moins d’impôt. À mon avis, la diversification stratégique a fait ses preuves. Vous pouvez bien avoir UN seul conseiller principal qui agira comme un directeur gérant de votre portefeuille. Mais, ce dernier œuvrant sans quota de vente ou bonification reliée à la vente de produits maison verra à choisir avec vous les meilleurs éléments de divers fournisseurs et équipes de gestion, parfois naturellement en compétition. Il vérifiera régulièrement les résultats de votre portefeuille par rapport au marché et aux médianes de l’industrie. 

RAPPELS  

  •  Prenez le temps de déterminer le budget de vie nécessaire pour soutenir vos responsabilités financières, loisirs, voyages et soins de santé complémentaires. 
  •  Contactez le département des ressources humaines de votre employeur afin d’en savoir plus sur les modalités propres à votre régime. 
  •  Faites-vous accompagner par un conseiller/planificateur autonome (sans obligation de vente de produits précis).  
  •  Ce dernier mettra à jour votre plan financier et déterminera avec vous dans quel ordre il faudra décaisser vos économies pour ne payer que votre JUSTE part d’impôt.  
  •  Rassembler l’ensemble de vos placements auprès d’une bannière qui ne vend que ses produits peut engendrer des carences de diversification ou des pertes d’opportunités. 
  •  N’oubliez pas de rapatrier vos fonds de travailleurs (FTQ et CSN). Ce sont les généreux crédits d’impôt à la souscription qui les rendent attrayants. Une fois retraité, il n’y a plus de raison de les détenir.

► Fabien Major est planificateur financier et conseiller chez Major Gestion Privée inc. succursale de Gestion de patrimoine Assante ltée à Outremont.