/entertainment/tv
Navigation

«La vie compliquée de Léa Olivier» racontée à la télé

Auteure, Catherine Girard-Audet
Joël Lemay / Agence QMI Auteure, Catherine Girard-Audet

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes auront une autre série originale du Club illico à se mettre sous la dent. Après «L'Académie» et «La dérape», la plateforme de Vidéotron et Québecor Contenu consacrent une partie de leurs efforts à l'adaptation des deux premiers tomes de «La vie compliquée de Léa Olivier» intitulés «Perdue» et «Rumeurs».

Comprenant moult romans et BD, la collection imaginée par l'écrivaine québécoise Catherine Girard-Audet est un succès en librairie depuis son apparition en 2012. Ensemble, les différentes œuvres enregistrent déjà plus d'un million d'exemplaires vendus.

L'histoire s'intéresse à Léa, une adolescente de 14 ans forcée de se séparer de sa meilleure amie, Marilou, et de son grand amour, Thomas, quand sa famille déménage à Montréal, à 500 km de son univers. Léa devra alors se mettre en mode adaptation, avec l'aide de sa grande complice.

Aucun nom n'a encore été dévoilé concernant la future série «La vie compliquée de Léa Olivier», tant au niveau de la distribution que derrière la caméra. Aucune date de sortie n'a été avancée.

Par contre, Club illico a annoncé il y a quelques semaines le retour de «L'Académie» et de «La dérape» en 2020, pour une troisième saison. Chaque production comptera donc 10 épisodes de plus.