/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Photo Agence QMI, Erik Peters

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC – Un homme de 38 ans qui serait un sinistré des inondations de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a foncé avec sa voiture sur le centre communautaire de l’endroit, mercredi soir. Tout porte à croire que son geste était intentionnel, selon les autorités.

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Photo Agence QMI, Erik Peters

 

Des équipes de la sécurité civile et de la Croix-Rouge canadienne y sont regroupées afin de répondre aux besoins de la population à la suite des inondations des dernières semaines.

Heureusement, personne n’a été blessé lors de l'incident.

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Photo Agence QMI, Erik Peters

 

Selon la Régie de police du lac des Deux Montagnes, l’individu aurait foncé vers 17 h 15 avec son véhicule sur une section du bâtiment de la rue de la Mairie.

 

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Photo Agence QMI, Erik Peters

 

Sept employés de la sécurité civile et autant de la Croix-Rouge étaient alors sur place, en plus de familles de sinistrés, incluant des enfants.

On voit que le véhicule a traversé une vitrine et a fait des dommages à l’intérieur. Il s’y trouvait toujours en milieu de soirée

 

[PHOTOS] Un homme fonce sur le centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Photo Agence QMI, Erik Peters

 L’homme était déjà sur les lieux et avait été invité à s’en aller par les policiers, selon le récit fait par le relationniste Christopher Harding de la Régie de police du lac des Deux Montagnes. Il a été arrêté dans les secondes qui ont suivi son geste.

Hospitalisé par mesure préventive, il doit être conduit au poste de police pour un interrogatoire en bonne et due forme dès qu’il obtiendra son congé.

«On a été chanceux qu’il ne fasse pas de blessés», a dit M. Harding, en ajoutant que «l’homme s’est présenté à plusieurs reprises au centre communautaire» ces dernières semaines, dans la foulée des inondations provoquées par la digue de Sainte-Marthe-sur-le-Lac qui a cédé.

Dans cette municipalité des Laurentides bordant le lac des Deux Montagnes, c'est une digue aménagée à la fin des années 1970 qui a cédé, forçant l'évacuation de plus de 6000 citoyens.