/auto/columnists
Navigation

Voyager en voiture 100% électrique: plus facile qu'on pourrait le croire

Au bord de la mer en Caroline du Nord
Daniel Breton Au bord de la mer en Caroline du Nord

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme il fallait être plutôt aventurier pour voyager en automobile à ses débuts, car les stations-service étaient rares, les véhicules peu fiables et les routes difficilement carrossables, il a aussi fallu faire preuve d’un certain cran pour faire de longs voyages en voiture 100% électrique il y a quelques années.   

  

À LIRE AUSSI: Rabais pour véhicules électriques: Québec livre... et même un peu plus  

À LIRE AUSSI: Voici 30 bonnes raisons de passer à la voiture électrique au Québec  

  

En effet, le manque d’autonomie de ces premiers modèles électriques combiné aux rares infrastructures rendait le voyage passablement compliqué.  

Or, ce n’est déjà plus le cas.  

Grâce à l’arrivée d’un nombre croissant de véhicules 100% électriques dont l’autonomie varie entre 350 et 550 kilomètres, il est devenu beaucoup plus facile de parcourir le Québec ou même les États-Unis avec un minimum de planification. Dans la majorité des régions d’Amérique du Nord, il y a maintenant un réseau de bornes de recharge rapide à 400 Volts (connu sous le vocable BRCC) et de Superchargers Tesla qui vous permet de voyager sans encombre. Or, leur nombre croîtra de manière exponentielle au fil des prochaines années.  

  

Chez nous, le Circuit Électrique d’Hydro-Québec avait déployé en date du 30 avril 2019 177 de ces BRCC au Québec et dans l’est de l’Ontario. Si on y ajoute les BRCC des autres réseaux et les Superchargers Tesla (réservés aux véhicules Tesla), on dénombrait plus de 400 bornes rapides sur le territoire du Québec en juin 2019. On devrait en compter plus de 2000 d’ici 7 à 8 ans.   

Si vous comptez faire un long voyage, jetez un coup d’œil sur les applications qui vous indiqueront où se situent les BRCC ou les Superchargers tout au long de votre trajet. Des applications telles que Le Circuit Électrique, Flo, Chargehub ou PlugShare vous ser ont très utiles pour les localiser. Vous découvrirez qu’il y a maintenant des dizaines de milliers de bornes de recharges de niveau 2 (240 Volts) à travers le Canada et les États-Unis auxquelles s’ajoutent des milliers de BRCC et de Superchargers Tesla pour les plus longs déplacements. Certaines de ces applications vous permettent même de tracer un itinéraire en fonction de votre parcours et de l’autonomie de votre voiture, ce qui vous rend la tâche d’autant plus facile.  

Recharge au Delaware
Daniel Breton
Recharge au Delaware

  

Si vous planifiez vous arrêter à un ou des hôtels durant votre grand voyage, vous pouvez en trouver de plus en plus facilement sur Internet... dont plusieurs qui offrent la recharge gratuite. Je ne sais pas pour vous, mais il ne m’est jamais arrivé de faire le plein gratuitement à une station-service! Au moment d’écrire ces lignes, ma voiture électrique était justement branchée à une borne de recharge gratuite à un hôtel de Moncton au Nouveau-Brunswick.   

Eh oui. J’ai bel et bien parcouru 1000 kilomètres sans problème en une seule journée... sur des routes montagneuses, le tout sous une pluie diluvienne « agrémentée » de vents violents.   

Recharge gratuite à l'hôtel Moncton
Daniel Breton
Recharge gratuite à l'hôtel Moncton

 

Le temps du repas  

Lorsqu’on est en vacances, on veut parfois paradoxalement prendre son temps... et ne pas perdre de temps pour se rendre à notre destination. Ayant moi-même fait de longs voyages à plusieurs reprises (Saguenay, Charlevoix, Îles-de-la-Madeleine, New York, Détroit, Caroline du Nord), je m’arrange pour m’arrêter pour « faire le plein » au moment du repas.   

En partant de chez moi près de Montréal hier matin, je me suis rendu d’une traite à Rivière-du-Loup où je me suis arrêté pour manger pendant que la voiture se rechargeait. Le temps de la recharge étant à peu près le même que celui d’un repas (entre 40 minutes et 1h15, dépendant du modèle de voiture électrique), je ne perds pas de temps.   

Pont-tunnel de la baie de Chesapeake en Virginie
Daniel Breton
Pont-tunnel de la baie de Chesapeake en Virginie

 

L’installation de BRCC plus puissantes (100 kW, 150 kW et même plus) et de Superchargers Tesla à temps de recharge de 1600 km/h (ou 400 km en 15 minutes) au cours des prochains mois réduira encore plus le temps de recharge, ce qui signifie que vous n’aurez même plus le temps de terminer votre repas avant que votre voiture ne soit rechargée.   

Les longs voyages en voiture 100% électrique sont maintenant chose courante pour de plus en plus de gens et, une fois que vous y aurez goûté, vous apprécierez ce silence... qui aide à passer en mode vacance un peu plus rapidement.