/finance
Navigation

Les gros lots ont profité à Loto-Québec

Le bénéfice net annuel de la société d’État a progressé de 5,4%

Les gros lots ont profité à Loto-Québec
Photo d'archives, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Les profits de Loto-Québec ont augmenté de 5,4 % (1,408 milliard $) l’an dernier grâce aux gros lots très appréciés par les amateurs de loteries.

Pour l’année financière terminée au 30 mars 2019, Loto-Québec rapporte des revenus de 2,827 milliards $, en hausse de 3,1 % par rapport à l’exercice précédent.

«Tous nos secteurs d’affaires ont contribué à l’augmentation du résultat net, ce qui démontre les efforts faits dans l’ensemble de la société», a indiqué la PDG de Loto-Québec, Lynne Roiter.  

La hausse des produits du secteur des loteries s’explique principalement par la bonne performance du Lotto Max, qui a enregistré des ventes supérieures de 52,3 M$ (+30,6%) l’an dernier.  

La catégorie des loteries instantanées a poursuivi sa remontée (+18,8 M$), en hausse de 12,3% sur un an.  

Malgré les travaux routiers et les difficultés d’accès, le Casino de Montréal a réussi à enregistrer une hausse de ses revenus.   

Les jeux en ligne (jeux de loterie et jeux de casino) générés par le site lotoquebec.com ont généré 105,4 M$, une augmentation de 19,8 M$ (+23,2%) par rapport à l’exercice précédent.  

Fait à noter, le Salon de jeux de Québec a généré 48,6 M$ de revenus l’an dernier, soit plus que le Casino de Charlevoix (42,1 M$).