/sports/golf
Navigation

Omnium des États-Unis: les Canadiens loin derrière

GLF-MAJ-SPO-USG-U.S.-OPEN---ROUND-ONE
Photo AFP Mike Weir

Coup d'oeil sur cet article

PEBBLE BEACH, Californie| Mike Weir et Nick Taylor, les seuls représentants du Canada à l’Omnium des États-Unis, ont connu un difficile départ, jeudi.

Ils ont chacun ramené des cartes de 74 (+3) et figurent au-delà du 100e rang parmi les 156 golfeurs.

Taylor a réussi à améliorer son sort en terminant avec un aigle au 18e, en plus de ses oiselets aux 15e et 17e. Une conclusion faisant contraste avec son mauvais départ, lui qui a amorcé le tournoi en cumulant trois bogueys de suite.

« C’est une journée frustrante. J’ai commencé à mieux frapper après quelques trous, a commenté Taylor. C’est une bonne conclusion qui me permet de rester en meilleure position. »

Comme son compatriote, Weir en a aussi bavé à l’aller, bien qu’il amorçait sa ronde au 10e tertre. Une normale, trois oiselets... et cinq bogueys !

« C’est décevant. Je n’ai pas placé la balle assez souvent dans les allées, a indiqué celui qui a présenté un taux de 50 % de réussite des tertres. J’ai aussi joué de malchance. »