/news/transports
Navigation

Trafic à prévoir avec le passage du Grand défi

Les 1000 cyclistes passeront à travers la ville de Québec, déjà paralysée par plusieurs entraves

SPO-DEPART-PIERRE-LAVOIE
Photo Agence QMI, Roger Gagnon Pierre Lavoie et ses 1075 acolytes cyclistes ont quitté le Saguenay jeudi, bien déterminés à affronter les 1000 km qui les séparent de Montréal. Leur passage à Québec dans les environs de l’heure de pointe pourrait causer quelques problèmes sur différents tronçons en ville.

Coup d'oeil sur cet article

Les automobilistes de la région de Québec devront peut-être planifier leurs déplacements ce vendredi après-midi en raison du passage des 1075 cyclistes du Grand défi Pierre Lavoie, qui s’ajoutera aux entraves compliquant déjà la situation en ville, notamment près des ponts.

Pour la première fois depuis quelques années, les cyclistes du Grand défi traverseront la ville de Québec de jour, ce qui leur offrira un panorama différent, mais qui pourrait aussi compliquer le retour à la maison de certains travailleurs.

Le convoi doit quitter le Parc de la Chute-Montmorency vers 13 h 30, avant de se diriger vers la Rive-Sud par le pont de Québec. Les cyclistes emprunteront notamment le boulevard Sainte-Anne, la rue Dalhousie, le boulevard Champlain et le chemin Saint-Louis pour atteindre le secteur des ponts.

Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), responsable de l’escorte en ville, le peloton devrait heureusement traverser la ville avant le gros de l’heure de pointe.

Le ministère des Transports (MTQ) prévoit de son côté une entrave sur le pont de Québec vers 15 h, mais le tout demeure sujet à changement.

« Ça peut changer en raison de la météo ou d’autres facteurs. [...] Ce sont des événements qui arrivent fréquemment et la SQ est habituée. L’avantage est qu’ils sont en mouvement, donc c’est le temps que les cyclistes passent, mais c’est sûr que ça aura un impact », prévient Mila Roy, porte-parole au MTQ.

Le MTQ et la Sûreté du Québec (SQ) confirment qu’aucune fermeture complète de route n’est prévue, mais que des ralentissements lors du passage du peloton sont à prévoir.

« On a tout fait avec la SQ et le ministère pour que les impacts soient le plus minimes possibles. Et comme le peloton roulera à environ 35 km/h, ce ne sera que quelques minutes sur le pont », indique Stéphanie Charette, porte-parole du GDPL, ajoutant que ce dérangement « n’est pas pas grand chose quand on pense aux retombées et au message envoyé par le Grand défi ».

Déjà compliqué

La circulation à l’approche des ponts était déjà compliquée cette semaine en raison de certaines entraves dans le secteur.

Depuis lundi dernier, la circulation est déviée du boulevard Hochelaga vers le boulevard Laurier en raison de travaux de réfection. Une seule voie donne ensuite accès au pont Pierre-Laporte à partir de Laurier, ce qui cause un effet d’entonnoir important. « Nous aurons des agents sur place pour faire la circulation aux entraves, pour tenter de minimiser les effets. Nous serons là jusqu’à la fin de l’entrave sur Hochelaga dimanche », précise David Poitras, porte-parole du SPVQ.

Fin du défi dimanche

De leur côté, les cyclistes du Grand défi Pierre Lavoie poursuivront leur route vers Thetford Mines, Warwick et Drummondville, après avoir traversé Québec vendredi.

Ils se rendront ensuite à Granby, Saint-Jean-sur-Richelieu et Brossard, avant la grande arrivée au Stade olympique, prévue dimanche.

Le parcours du Grand Défi à travers Québec