/sports/hockey
Navigation

Sénateurs d'Ottawa: l’optimisme règne

Thomas Chabot est persuadé que les Sénateurs ont déniché le bon entraîneur-chef en DJ Smith

Coup d'oeil sur cet article

 Même si les Sénateurs d’Ottawa sont tournés en dérision depuis deux saisons en raison d’une succession d’événements loufoques et des insuccès de l’équipe, le productif défenseur Thomas Chabot jure qu’il a pleinement foi en la direction du club et que le choix du nouvel entraîneur-chef, DJ Smith, devrait permettre de relancer la machine. 

 Le Beauceron, qui passe l’été à Québec, était de passage vendredi à l’événement Pro Hockey, qui a permis de remettre 540 000 $ en quatre ans à la Fondation du CHU de Québec pour la lutte aux cancers urologiques et de la prostate. 

 C’est avec l’équipe canadienne au Championnat du monde à Bratislava qu’il a appris la nomination de DJ Smith comme nouvel entraîneur-chef des Sénateurs. Ce dernier avait guidé les Generals d’Oshawa à la conquête de la Coupe Memorial en 2015 à Québec avant de contribuer à titre d’adjoint à la relance des Maple Leafs, à Toronto. 

 « J’ai eu la chance de discuter avec lui au téléphone. J’ai beaucoup aimé la façon dont il m’a parlé, il sait exactement où il s’en va. Tout ce qu’on entend sur lui est positif et il semble bien travailler avec les jeunes. Il va nous aider, c’est certain », a-t-il affirmé. 

 Chabot a bien sûr eu vent du fait que le directeur général Pierre Dorion a rencontré Patrick Roy. « On a vu son nom circuler, comme plusieurs autres dans les rumeurs. Comme joueur de hockey, tout ce que tu peux faire c’est d’aller sur la patinoire et de performer pour aider l’équipe à gagner. Nous étions tous persuadés que la meilleure décision serait prise », a-t-il dit. 

 La dernière campagne n’a assurément pas été un long fleuve tranquille à Ottawa avec le départ de plusieurs joueurs vedettes et quelques épisodes dignes d’un mauvais feuilleton. 

 Chabot est toutefois d’avis, à l’aube de sa troisième campagne dans la capitale fédérale, que le gros de la tempête est passé. 

 « C’est certain qu’on s’en va vers de meilleurs jours. Il y a eu plusieurs échanges et ça fait partie du côté business du hockey. Maintenant, on sait ce qu’on a entre les mains avec plusieurs très bons jeunes joueurs. Il nous reste juste à nous concentrer sur les années à venir pour devenir meilleurs en tant que groupe. » 

 Et quant aux rumeurs selon lesquelles Erik Karlsson aimerait revenir avec l’équipe, Chabot s’est contenté de saluer sa contribution, tout en mentionnant « qu’on peut juste se concentrer sur les joueurs qu’on a en ce moment ». 

 David Savard prêt à tout 

 Également présent pour le Pro Hockey, le défenseur des Blue Jackets, David Savard, s’est pour sa part dit dans l’incertitude quant aux nombreux agents libres de renom qui pourraient quitter Columbus. 

 « Ils veulent se donner le temps de penser à leurs affaires et ils doivent prendre des décisions familiales. Les gars ont vraiment tripé en séries et ça peut aider. 

 « Ces gars-là prennent beaucoup de place et ça va donner la chance à d’autres joueurs d’obtenir plus de glace. Il y en a qui sont capables, comme (Oliver) Bjorkstrand, qui est un gars offensif et qui va se sentir plus à l’aise. Ce sont de gros morceaux qu’on perd, mais notre noyau va tourner autour de Dubois, qui va devenir notre gros marqueur », a-t-il évalué, visiblement résigné.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions