/sports/fighting
Navigation

Simon Kean est prêt pour la guerre

Le Québécois est confiant à l’aube de sa revanche contre Dillon Carman

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | L’attente est terminée. Simon Kean et Dillon Carman sont prêts pour leur revanche qui aura lieu au Centre Gervais Auto samedi soir.

Vendredi, lors de la pesée officielle qui se tenait à la Plaza de la Mauricie, Kean a présenté un poids de 234 lb. C’est la première fois que le protégé d’Eye of The Tiger Management (EOTTM) est aussi léger en prévision d’un combat. Pour sa part, Carman a fait osciller la balance à 229 lb. 

Après leur face-à-face assez intense, Kean a adressé quelques mots à Carman en français. L’Ontarien n’a rien compris, car c’est une langue qu’il ne comprend pas. Toutefois, lors de sa descente de la scène, le visiteur s’est adressé à qui voulait bien l’entendre. 

«Vous venez de voir sa faiblesse», a souligné Carman avec un large sourire. 

Par la suite, Kean a rencontré les journalistes locaux pour sa dernière mêlée de presse. 

«J’ai hâte en est... à demain, a-t-il indiqué avant l’ouverture des caméras. Je sais qu’il a dit beaucoup de choses sur moi, mais ça ne donne rien d’entrer dans ce type de confrontation avec lui.»

«Je suis prêt pour mon deuxième combat avec Carman. On s’en va à la guerre.» 

Il est dans la meilleure condition de sa carrière. Il a peaufiné sa technique durant son camp d’entraînement. Cependant, personne ne sait encore comment il réagira sur le plan psychologique lorsque la première cloche sonnera vers 23h. 

La confiance de Carman

Encore une fois, Carman regorgeait de confiance après la pesée. Il est convaincu qu’il pourra répéter le scénario du premier combat, mais à Shawinigan. 

«Simon s’est entraîné fort, mais moi aussi, a indiqué Carman. J’ai souffert autant que lui dans le gymnase.» 

Vendredi, l’Ontarien a pris le repas avec son équipe en soirée avant de prendre une bonne nuit de sommeil. Le «vilain» est dans sa zone et il espère qu’il pourra faire taire les partisans de Kean avec un autre knock-out. 

Prédiction

Il est temps de se mouiller. Simon Kean jouera sa carrière samedi soir devant ses partisans au Centre Gervais Auto. C’est une réalité même s’il n’a que 17 combats sous la ceinture. Le Trifluvien a des choses à prouver contre celui qui lui a fait encaisser sa première défaite en carrière chez les professionnels. 

Je vois un combat très court entre les deux poids lourds. Je serais très surpris que ça dépasse cinq rounds. Et la raison est simple. Les deux ont une bonne force de frappe, mais les deux ont des mentons suspects. Dans ces conditions, c’est un combat 50-50. 

Le premier qui fera mal à l’autre l’emportera. Je prédis que Carman va tenter d’arracher la tête à Kean dès les premières minutes pour faire douter le Québécois. Si sa stratégie fonctionne, il va l’emporter de façon expéditive. 

Par contre, dans le cas où Kean est en mesure de traverser la tempête du départ, il gagnera en confiance. Carman se retrouvera alors dans le pétrin et le protégé de Jimmy Boisvert en profitera. 

Je prédis une victoire de Kean même s’il traversera encore des moments difficiles dans les deux premiers rounds.  

Selon le collègue Réjean Tremblay, la finale entre Simon Kean et Dillon Carman suscite tellement d’intérêt qu’elle sera présentée à TVA Sports et sur le réseau TVA. En effet, la direction de TVA a convenu de retarder la présentation du bulletin de nouvelles de fin de soirée. Le combat devrait être présenté après le film vers 22h40.  

En demi-finale, Andranik Grigoryan (10-0, 1 K.-O.) affrontera le Mexicain Jorge Garcia Jimenez (14-2-1, 11 K.-O.). C’est lui qui a mis fin à la carrière du Trifluvien François Pratte, le 16 mars dernier, au Casino de Montréal. On peut s’attendre à un combat très ouvert et les amateurs pourraient être sur le bout de leurs sièges.

Dans le calepin...  

  •  Ghislain Maduma (20-4, 11 K.-O.) a annoncé dans les derniers jours qu’il quittait les rangs d’Eye of The Tiger Management (EOTTM). Le boxeur en a fait l’annonce sur son compte Facebook et le tout a été confirmé par Camille Estephan par la suite. Les motifs du divorce sont flous, mais on a appris que les deux parties avaient eu un différend philosophique au sujet de l’avenir de la carrière du boxeur. Il ne faudrait pas se surprendre que Maduma fasse le saut chez GYM avec qui il a fait quelques combats au début de sa carrière. Un dossier à suivre... 
  •  David Lemieux va bien, très bien même. Il est dans une forme splendide et il a repris l’entraînement après avoir soigné une fracture de la main droite subie en avril. Cette blessure l’avait forcé à annuler son combat de championnat contre John Ryder. Son retour sur le ring est prévu pour le début de l’automne. Son promoteur Camille Estephan espère toujours qu’il pourra attirer un événement de DAZN à Montréal avec les meilleurs boxeurs de son écurie. 
  •  Vincent Thibault effectuera un retour sur le ring samedi soir. Comme on le sait, il avait subi une blessure à l’œil durant son dernier camp d’entraînement qui l’avait forcé à annuler son choc. Il a hâte de faire aller ses mains, comme il le dit souvent. 
  •  Pendant ce temps, à plusieurs milliers de kilomètres de Montréal, le camp d’entraînement d’Oscar Rivas va bon train en prévision de son combat du 20 juillet prochain contre le Britannique Dillian Whyte. Un autre duel pivot pour la carrière du Montréalais d’origine colombienne. En plus de son entraîneur Marc Ramsay, il est aussi accompagné de son bon ami Eleider Alvarez et de Christian M’Billi. Ce dernier fera partie de la sous-carte du gala du 20 juillet alors qu’Alvarez devrait renouer avec l’action au début de l’automne. 
  •  Finalement, il a été rapporté par des médias américains que Marcus Browne a été arrêté pour la quatrième fois en 18 mois par la police dans les dernières heures. Le champion intérimaire WBA des mi-lourds aurait eu à nouveau des problèmes avec son ex-conjointe. Pour le moment, on ne sait pas si son combat du 3 août contre Jean Pascal sera reporté ou annulé.