/news/politics
Navigation

Victoire des Raptors: Legault souhaite une équipe de la NBA au Québec

La victoire des Raptors inspire le premier ministre

Victoire des Raptors: Legault souhaite une équipe de la NBA au Québec
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La victoire historique des Raptors de Toronto inspire François Legault, qui souhaiterait voir une équipe de basketball de la NBA évoluer au Québec.

« Je pense qu’on a vu dans les dernières semaines beaucoup d’intérêt au Québec pour le basketball. Ça serait une bonne idée d’avoir une équipe de la NBA », a lancé vendredi le premier ministre, qui a suivi avec intérêt la finale du championnat.

Rappelons que les Raptors de Toronto ont remporté jeudi soir le premier titre de la NBA de leur histoire.

Selon M. Legault, « des gens » travaillent actuellement sur la possibilité que Montréal accueille une équipe.

Le premier ministre n’a pas fermé la porte à ce que des fonds publics soient investis dans l’aventure.

« Mais je veux être clair, le gouvernement du Québec n’investirait pas plus que les recettes réelles reçues au gouvernement, c’est-à-dire par exemple les impôts qui seraient payés par les joueurs de basket », a-t-il insisté.

Pas de fonds publics

S’il est en faveur d’une équipe québécoise de la NBA, le député solidaire Gabriel Nadeau-Dubois ne croit pas pour sa part que des fonds publics doivent y être consacrés.

Le sport professionnel est certainement un élément important de la culture populaire, convient le leader parlementaire de Québec solidaire.

« C’est vrai pour le hockey, c’est vrai pour le baseball, c’est vrai de plus en plus pour le basket dans beaucoup de communautés au Québec. [...] Donc, oui à toujours davantage de sport au Québec, mais les fonds publics devraient servir à donner des infrastructures sportives de qualité à nos jeunes dans toutes les régions et dans tous les quartiers, plutôt qu’à financer des ligues où les gens sont tous des millionnaires », a-t-il dit vendredi.

Le premier ministre François Legault
Photo Simon Clark
Le premier ministre François Legault

Le Stade olympique disponible

C’est aussi ce que préconise le Parti québécois. « Quel que soit le sport qui viendra à Montréal, il faut que ça soit avec des fonds privés », a soutenu le chef parlementaire péquiste.

Pascal Bérubé n’a pas manqué de souligner que 100 millions de dollars d’argent public seront investis cette année dans le Stade olympique, une installation sportive au « potentiel exceptionnel ».

« Je verrais très mal le gouvernement du Québec financer avec des fonds publics un deuxième stade au bassin Peel ! »

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.