/sports/hockey
Navigation

Zdeno Chara confirme avoir subi de multiples fractures

Zdeno Chara confirme avoir subi de multiples fractures
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur des Bruins de Boston Zdeno Chara a confirmé vendredi qu’il avait subi de multiples fractures de la mâchoire en finale de la Coupe Stanley.

Rencontrant les médias de Boston deux jours après cette défaite en sept parties contre les Blues de St. Louis, le capitaine des Bruins a précisé qu’il s’attendait à vivre une convalescence de cinq à six semaines.

Chara s’est blessé lorsqu’il a reçu un tir de Brayden Schenn en plein visage lors du quatrième match de la série. Il avait ensuite fait un détour par l’infirmerie avant de revenir au banc des siens. Il y est toutefois retourné uniquement pour appuyer ses coéquipiers, puisqu’il n’avait pas eu le feu vert pour sauter sur la glace.

Malgré cette vilaine blessure, Chara n’a raté aucun match. Il est revenu au jeu dès le duel suivant avec un protecteur facial. Le Slovaque de 42 ans a finalement obtenu deux buts et six points en 23 rencontres éliminatoires.

Plusieurs autres joueurs blessés

Il n’y avait pas que Chara qui jouait blessé chez les Bruins, bien au contraire.

Le défenseur John Moore aura besoin d’une intervention chirurgicale à une épaule alors que l’attaquant Patrice Bergeron était blessé à l’aine. Le Québécois n’aura cependant pas besoin d’opération.

L’attaquant Brad Marchand souffrait quant à lui d’une blessure abdominale ainsi qu’une autre à l’aine. Il avait aussi une main qui le faisait souffrir.

Le défenseur Kevan Miller a de son côté révélé qu’il s’était fracturé une rotule en fin de campagne et qu’il se l’était fracturée de nouveau alors qu’il était près de revenir au jeu.

L’attaquant David Pastrnak a finalement indiqué qu’il avait aggravé sa blessure à un pouce subie pendant la campagne lors de la série contre les Blue Jackets de Columbus.