/weekend
Navigation

Le week-end culturel de François Chénier

François Chénier
Photo courtoisie François Chénier

Coup d'oeil sur cet article

Quel est le livre qui vous a récemment séduit ?

François Chénier
Photo courtoisie

 

Je viens de découvrir Biz en tant qu’auteur, que je connaissais déjà avec son groupe Loco Locass. J’ai été séduit par son premier livre, Dérives, qui évoque l’arrivée d’un enfant qui modifie tout son environnement. Il a son style bien à lui. Je l’ai suffisamment aimé pour me procurer son second roman, La chute de Sparte, dont j’entame la lecture. Il en a d’ailleurs écrit plusieurs autres. Sinon, j’aime aussi les biographies. Celle de Michel Courtemanche, Face à face, m’a vraiment accroché. C’est très bien écrit et on découvre le revers de la médaille, dont la maladie. On réalise que la célébrité ne mène pas toujours là où l’on pense.

Quel est votre coup de cœur cinématographique ?

Eighth Grade
Photo courtoisie
Eighth Grade

 

La comédie américaine Eighth Grade du réalisateur Bo Burnham, qui est aussi humoriste. Il est très jeune, mais aussi très brillant. J’ai d’ailleurs suivi ses spectacles d’humour. Le film, qui est sorti en salle en 2018 et maintenant diffusé sur Netflix, raconte les dernières semaines de collège d’une adolescente et nous montre à quel point ça peut sembler difficile d’avoir 16 ans. C’est très sensible et plein d’humour. J’ai beaucoup apprécié le jeu de l’actrice principale, Elsie Fisher.

Quelle est la série télé que vous aimez suivre ?

Les pays d’en haut
Photo courtoisie
Les pays d’en haut

 

Parmi les séries américaines, j’ai un gros coup de cœur pour la série The Office qui m’a séduit pour ses textes, la finesse du jeu ainsi que le niveau d’humour qui est exactement celui qui me fait rire. J’ai d’abord regardé la version originale britannique, refusant de suivre la version américaine. Lorsque je me suis finalement décidé à la voir, j’ai été agréablement surpris. C’est très bien fait. Même si les saisons se succèdent, on ne s’épuise pas au niveau de l’écriture, on parvient à nous surprendre encore. Du côté québécois, c’est la série Les pays d’en haut qui m’a séduit, principalement pour l’univers glauque qu’ils ont réussi à créer tant sur le plan du traitement que dans le propos.

Quelle est la musique que vous avez récemment téléchargée ?

Stevie Wonder
Photo Ben Pelosse
Stevie Wonder

 

Je deviens extrêmement nostalgique, car présentement je télécharge de la musique de la fin des années 70 et des années 80. La période disco et rock de Earth, Wind and Fire et Stevie Wonder sont ceux que je préfère. Je télécharge les versions remastérisées sur mon téléphone et la qualité est très satisfaisante.

Qui, dans le milieu artistique, suscite votre admiration ?

Louis Saïa et Claude Meunier
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Louis Saïa et Claude Meunier

 

J’admire le duo Claude Meunier et Louis Saïa. L’ensemble de leur œuvre est pour moi une source d’inspiration dans mon écriture. Leurs pièces, Les Voisins et Appelez-moi Stéphane, même si elles ne sont plus beaucoup d’actualité, me font rire encore. J’aime cet humour absurde avec beaucoup d’ironie où l’on fait l’éloge du vide, c’est-à-dire parler pour ne rien dire.

On suit François

  • La pièce, À votre santé, mettant en vedette Nathalie Mallette et Jean-Nicolas Verreault, qu’il a coécrite et comise en scène avec Michel Charette, sera à l’affiche au Théâtre des Hirondelles de Belœil jusqu’au 24 août.
  • Le comédien est également de la distribution de la pièce à succès Ladies Night – Last Call qui en est bientôt à sa 900e représentation. Une dernière tournée a lieu cet été et cet automne. Pour les dates, tandem.mu/ladiesnight.
  • On peut également voir François Chénier sur les planches dans la pièce qu’il a écrite, Fais-toi une belle vie, entouré notamment de Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin. Pour les dates, on visite : faistoiunebellevie.ca.