/news/politics
Navigation

Nouvel élu à la tête de la police municipale

Le président veut s’assurer de la qualité des services

François Lemay a été élu comme président lors du congrès annuel de la FMPQ, jeudi.
Photo courtoisie François Lemay a été élu comme président lors du congrès annuel de la FMPQ, jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

​La qualité des services rendus aux citoyens et la santé de ses membres seront prioritaires pour le nouveau président de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, élu jeudi lors du 39e congrès annuel.

« Je garantis que je vais tout faire en mon possible pour que les services rendus aux citoyens continuent de s’améliorer », lance d’emblée François Lemay, qui cumule 25 ans de service à titre de policier à Châteauguay, mais qui est aussi très impliqué dans sa communauté.

Le nouveau représentant de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, qui représente 5000 membres, a aussi eu à cœur les conditions de ses confrères tout au long de sa carrière, dit-il.

C’est pour cette raison qu’il s’est impliqué dans le mouvement syndical, il y a déjà 21 ans.

« La santé psychologique et physique des policiers, ça fait aussi partie de mes priorités. Il y a quelque chose de très humain à effectuer ce métier », confie le nouvel élu.

Une ligne d’écoute

M. Lemay aimerait mettre en place un centre d’appel pour les répondants de première ligne qui auraient besoin de parler, car « il faut prendre soin de nos gens ».

Le président se penchera rapidement sur les enjeux épineux comme les municipalités qui veulent se dissocier de leur service de police, ainsi que les dossiers qui sont sur la table du Bureau des enquêtes indépendantes et qui pointent certains corps policiers.

« Je veux simplement m’informer davantage avant de commenter ces enquêtes, explique-t-il. La déontologie et la conduite de nos membres sur les routes sont cependant très importantes. »

François Lemay succède pour un mandat de trois ans à Robin Côté, qui retourne à la vie policière.