/entertainment/shows
Navigation

Stefie Shock: la pédale au plancher lors des Francos

L'auteur-compositeur-interprète Stefie Shock sera en spectacle extérieur aux Francos de Montréal le 18 juin 2019.
Photo LEPETITRUSSE L'auteur-compositeur-interprète Stefie Shock sera en spectacle extérieur aux Francos de Montréal le 18 juin 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Stefie Shock promet un spectacle extérieur avec «beaucoup de sons, beaucoup de lumières, 90 minutes bien tassées, pas de temps morts, très rythmé et très dansant» le 18 juin en soirée, lors des prochaines Francos de Montréal.

Les spectateurs ont intérêt à être en forme s'ils veulent suivre la cadence de l'artiste.

«Ça n’arrête pas, détaille-t-il. C’est un peu la seule façon que j’ai de faire des concerts. Ça m’oblige à renoncer à des chansons que j’aurais tendance à jouer, mais qui ralentiraient le rythme et je ne veux pas de cassure. Je veux toujours que ce soit un crescendo. Je trouve que c’est rare des concerts où le rythme est dansant du début à la fin.»

Des cassures, l'artiste s'en permet sur disque, mais pas en concert. À 50 ans, après 20 ans de carrière en solo et 30 ans à titre professionnel – en incluant son poste de batteur avec le groupe rock Sacred Cult –, Stefie Shock a toujours la crainte de refroidir le public avec une chanson lente.

«Si je faisais une chanson comme "Nénuphar", par exemple, une espèce de ballade romantique que j'aime beaucoup [...], j’ai l’impression que les gens attendraient juste que je revienne avec quelque chose de rythmé. Peut-être qu’au fond les gens seraient bien contents, mais je suis plus dans mon élément quand ça "groove".»

Nouvel album

Évidemment, ce concert sera l'occasion de faire entendre à la foule plusieurs pièces du nouvel album «Le fruit du hasard».

«Ce disque-là, j’en fais six ou sept et je sais que je vais continuer de refaire les chansons du "Fruit du hasard" longtemps parce que je les sens. Il y a quelque chose de viscéral. La réception critique m’a un peu donné raison. Ç’a été vraiment bien accueilli, comme je le souhaitais.»

«Pour l’avoir écouté beaucoup, pour être sûr de tout mémoriser pour mes "shows", je suis plus que fier de ce que j’ai écrit», ajoute-t-il.

D'autres sonorités à explorer

Bien qu'il a déjà une carrière et un univers sonore riches, Stefie Shock souhaite continuer à élargir sa palette musicale. C'est en partie pour cette raison que sur son dernier opus, les artistes invités prennent encore plus de place que sur les précédents albums.

Afin de donner un élan à la pièce «Avec ou sans toi», l'auteur-compositeur-interprète a fait appel à Mello G, un ami. «Ça faisait longtemps, je trouve, qu’on n’avait pas entendu un MC jamaïcain pour animer une chanson... »

Il a aussi profité de l'occasion pour travailler en compagnie de son amoureuse, l'artiste Sonia Cordeau, le temps de deux collaborations, dont «Bye bye bye». «Il était clair quand j’ai écrit le texte en français – parce que c’est une reprise de Plants and Animals – que ça me tentait d’essayer de faire un duo avec ma blonde depuis un bout de temps. Ça marchait bien.»

Outre sa présence aux Francos le 18 juin, Stefie Shock donnera notamment un spectacle à Sainte-Thérèse lors des festivités de la Fête nationale, le 24 juin.