/world/usa
Navigation

Une étudiante de 19 ans accusée d’avoir violé sa colocataire

Coup d'oeil sur cet article

SELINSGROVE, Pennsylvanie – Une étudiante originaire du Bronx est accusée d’avoir violé sa colocataire en mai dernier à l’Université de Susquehanna, à Selinsgrove, en Pennsylvanie.

Pratigya Thakur, 19 ans, a été arrêtée lundi et accusée de viol, attentat à la pudeur et harcèlement dans le cadre d’une agression présumée qui serait survenue le 16 mai, a rapporté le New York Post.

Les deux buvaient de l’alcool et fumaient de la marijuana avant l’attentat présumé, peut-on lire dans une déclaration sous serment obtenue par le Post.

Les gestes reprochés à Thakur se seraient produits dans un dortoir, alors que la présumée victime s’était allongée sur le lit de Thakur. Elle a d’abord cru que Thakur voulait s’allonger à son tour et avoir un peu de place. Puis, après s’être assoupie, elle s’est réveillée, et Thakur était au-dessus d’elle. L’accusée aurait ensuite tenté de l’embrasser et de la toucher. La présumée victime a affirmé qu’elle se sentait trop en état d’ébriété et faible pour repousser Thakur comme elle l’aurait souhaité.

Thakur aurait ensuite frappé la présumée victime au visage et l’aurait invectivé de termes peu élogieux, comme «salope».

La colocataire de Thakur a rapporté le viol présumé à des responsables de l’université le 29 mai, puis a prévenu la police quelques jours plus tard, soit le 6 juin.

Pour recouvrer sa liberté, Thakur, une étudiante de deuxième année, a dû verser une caution de 10 000$.

«Les étudiants accusés d’avoir enfreint le code de conduite doivent suivre un processus judiciaire en matière de comportement, ce qui pourrait entraîner des sanctions allant jusqu’à l’expulsion», a indiqué une porte-parole de l’université, par communiqué.