/sports/racing
Navigation

Le talent s’est exprimé

Classé 9e, Raphaël Lessard obtient son meilleur résultat en Camionnettes NASCAR

Raphaël Lessard en était dimanche à son troisième départ dans la série des Camionnettes Gander Outdoors de NASCAR.
Photo courtoisie, Écurie David Gilliland Racing Raphaël Lessard en était dimanche à son troisième départ dans la série des Camionnettes Gander Outdoors de NASCAR.

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Lessard a inscrit dimanche le meilleur résultat de sa jeune carrière dans la série des Camionnettes de NASCAR quand il s’est classé au neuvième rang sur le circuit ovale de l’Iowa.

Au terme de l’épreuve de 200 tours, le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce avait rallié l’arrivée à la dixième place, mais les officiels ont annoncé, une heure après la course, la disqualification du vainqueur Ross Chastain.

Les inspecteurs techniques ont indiqué que la garde au sol du bolide de l’Américain était trop basse à l’avant. Brett Moffitt a donc été crédité de la victoire. Ben Rhodes et Harrison Burton l’ont suivi dans l’ordre.

Reportée au lendemain

L’épreuve, initialement prévue samedi soir, avait été reportée au lendemain en raison des conditions climatiques défavorables. La pluie avait également forcé l’annulation de la séance de qualifications quelques heures plus tôt.

C’est donc de la 13e place que le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce, qui célébrera ses 18 ans le 5 juillet prochain, s’est élancé pour cette dixième étape de la saison.

Les positions ont été déterminées selon les points accumulés par son équipe, David Gilliland Racing, en 2019.

Or, Lessard aurait certes mérité un meilleur sort puisque lors des deux séances d’essais libres du vendredi, il avait respectivement réalisé les troisième et deuxième chronos les plus rapides parmi les 32 participants, avant que les précipitations ne viennent bousiller son beau parcours.

Des arrêts... brouillons

À deux reprises pendant la course, Lessard s’est retrouvé en queue de peloton après des arrêts brouillons de son écurie aux puits de ravitaillement.

« On a perdu beaucoup de temps, a indiqué Lessard en entrevue téléphonique au Journal, à doubler des adversaires par la suite. Mais, dans l’ensemble, je suis satisfait de ma performance. »

Lessard s’était hissé au septième rang après la dernière relance lors du troisième et ultime segment de la course. Il aura aussi la satisfaction d’avoir devancé Todd Gilliland (10e), le fils de David, et surtout pilote à temps plein de l’écurie de Kyle Busch !

« Il nous en manquait juste un petit peu pour rivaliser avec les meilleurs pilotes, a-t-il poursuivi. J’ai dû laisser passer quelques adversaires plus rapides que moi avant la fin. Autant notre camionnette était rapide lorsque chaussée de pneus neufs, autant elle était capricieuse pendant les longs relais.

« Mais, j’ai rapporté ma camionnette en un morceau. »

Pas le meilleur équipement

Il convient de mentionner que Lessard disputait une première course dans la troisième division du NASCAR au sein de l’écurie de David Gilliland, dont c’était les retrouvailles après une association fructueuse ces dernières années dans la catégorie des Super Late Models.

Ces deux premières présences dans la série des Camionnettes Gander Outdoors avaient été effectuées à bord d’un bolide de l’écurie Kyle Busch (KBM), considérée comme l’une des puissances de la spécialité.

Lessard a prouvé qu’il n’était pas nécessaire de piloter le meilleur bolide du plateau pour se faire remarquer. Le talent s’est... exprimé malgré une équipe aux moyens plus limités.

À Martinsville et à Dover plutôt cette saison, il s’était classé 14e et 11e respectivement même si un meilleur équipement avait été mis à sa disposition.

Maintenant, la série Pinty’s !

Lessard rentre à la maison lundi en prévision de sa première participation dans la très compétitive série NASCAR Pinty’s qui aura lieu le 29 juin dans son patelin, à Vallée-Jonction, là où tout a commencé pour lui il y a quelques années.

Le pilote de 17 ans doit d’ailleurs participer à une séance d’essais privés mardi à l’Autodrome Chaudière à bord d’une voiture de la réputée écurie Dumoulin Compétition, qui a retenu ses services pour l’occasion.