/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Aigles ne font qu’une bouchée des Capitales

Les Aigles ne font qu’une bouchée des Capitales
Photo Journal de Québec, ANNIE T. ROUSSEL

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Les 2314 partisans des Capitales de Québec réunis au Stade Canac ont assisté à un programme double dominé par les Aigles de Trois-Rivières, dimanche après-midi. Les hommes de TJ Stanton ont balayé la série en remportant les deux affrontements du jour par la marque de 2 à 0 et 5 à 2.

«Côté résultat, c’est gênant. Habituellement, on joue bien à la maison, et on a besoin de ces victoires-là», a déploré le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

La plus grosse foule de l’année à Québec a été témoin du travail impeccable des artilleurs des visiteurs, Cam Lafleur, Tyler Ferguson et Garrett Mundell, lors du premier affrontement. Dans les sept manches de la rencontre (deux de moins qu’un match ordinaire en raison du programme double), ils n’ont accordé que deux coups sûrs et un but sur balles.

 

Les Aigles ne font qu’une bouchée des Capitales
Photo Agence QMI, ANNIE T. ROUSSEL

 

Du côté des Capitales, le partant Dustin Molleken a bien fait avec six retraits sur des prises et aucun point mérité en cinq manches. La défense lui a été d’une grande aide pour le sortir de deux situations délicates. Tout s’est gâté pour la troupe de Patrick Scalabrini à partir de la sixième manche. Le releveur Jack Charleston a alors offert deux circuits solos à Taylor Brennan et Michael Suchy.

Sortie difficile pour Garcia

Le lanceur cubain Vladimir Garcia a connu un premier départ correct, sans plus, lors du deuxième match de dimanche. Il avait pourtant bien commencé avec trois retraits au bâton en deux manches et six frappeurs affrontés. Garcia, du haut de ses 6 pi 2 po et 270 lb, a été chassé après trois manches et un tiers avec quatre points mérités, trois buts sur balles, deux coups sûrs et un frappeur atteint.

 

Les Aigles ne font qu’une bouchée des Capitales
Photo Agence QMI, ANNIE T. ROUSSEL

 

«J’ai tout de même adoré ce qu’il a amené. Par contre, je ne suis pas certain qu’il restera au poste de partant. C’est peut-être plus un spécialiste des fins de match», a précisé Scalabrini.

Soulignons la bonne performance du Cubain Yordan Manduley, à l’arrêt-court. Il a fait preuve d’assurance en défense et a permis à son équipe d’effectuer trois doubles jeux, événement plutôt rare chez les favoris locaux depuis le début de la campagne.

Les Capitales reprendront leurs activités mardi soir, alors qu’ils recevront l’équipe nationale cubaine à domicile pour une série de trois matchs.

Calepin de notes

L’optionnel de Joe Lytle dans la cinquième manche de la dernière rencontre a permis aux Capitales de mettre un terme à une séquence de 18 manches sans point marqué.