/news/provincial
Navigation

Boisé dans Sainte-Foy: les étudiants de l’école De Rochebelle se mobilisent

Boisé dans Sainte-Foy: les étudiants de l’école De Rochebelle se mobilisent
Photo Taïeb Moalla

Coup d'oeil sur cet article

Les étudiants de l’école secondaire De Rochebelle se mobilisent à leur tour pour protéger le boisé situé dans ce secteur de Sainte-Foy.

Lundi en fin de matinée, ces étudiants ont ainsi joint leur voix à celle exprimée la semaine dernière par un groupe citoyen.

«Pensons aux nombreuses personnes qui bénéficient de l’espace vert après avoir fait un tour au Marché de Sainte-Foy pour se reposer sous les arbres», s’est exprimée Virginie Martin, coprésidente de l’écocomité étudiant de l’école Rochebelle.

Raisonnement semblable de l’autre coprésident, Hubert-Jacob Tardif. «Non seulement le boisé en sera affecté pour toujours, mais nos rêves aussi. Nos projets de reboiser l’école semblent futiles à cause de cette horrible coupe», a-t-il déploré.

Présente au point de presse, Viviane Lindsay, directrice du CPE Mille-Pattes, a également regretté cette coupe. «Nos enfants viennent jouer dans le boisé presque tous les jours, a-t-elle insisté. C’est vraiment triste. On ne comprend vraiment pas.»

La semaine dernière, nous apprenions que la Ville allait couper 27 arbres de ce boisé pour mettre en place quelques cases de stationnement. «On ne peut pas protéger de façon globale tous les petits chicots qui sont dans le boisé», avait tranché Rémy Normand, vice-président du comité exécutif.