/opinion/columnists
Navigation

Heureuse CAQ

Coup d'oeil sur cet article

Les décideurs de la CAQ sont très heureux du déroulement de cette première session parlementaire complète qui se termine pour le gouvernement. Et ils ont d’excellentes raisons de l’être.

Certes, quelques ministres inexpérimentés paraissent moins bien, mais dans l’ensemble, la mise en œuvre du programme législatif et politique avance bien. Surtout, l’opposition est faible.

Rassembler les Québécois

Ça ne peut être plus clair qu’avec le projet de loi 21 sur la laïcité, adopté dans les dernières heures.

Dès la semaine suivant son élection, certains avaient promis que la CAQ subirait une contestation de tous les instants. Ça manifestait déjà à Montréal. Quelques mois plus tard, on constate que la paix sociale est préservée et que l’opposition de la rue fut poussive, si tant est qu’elle ait réellement existé.

C’est au point où on craint que les réactions les plus négatives à l’adoption de cette loi viennent d’ailleurs au Canada. Rien de mieux pour rassembler les Québécois.

Additionner

À l’Assemblée nationale, la principale opposition au projet de loi 21 sera venue de Québec solidaire, les libéraux sans chef et incrédules de ne plus être au pouvoir se trouvant discrédités par douze ans d’inaction.

Le travail de QS aura toutefois été rendu plus difficile par sa propre volte-face et celle de son porte-parole dans le dossier, Sol Zanetti. À la fin, ils n’auront marqué des points qu’auprès de leurs militants. Or, en politique, il faut additionner.

C’est ce que la CAQ continue de faire, en attirant des figures comme Régine Laurent pour présider la commission d’enquête sur la DPJ.

On a parfois de la difficulté à comprendre les motivations de François Legault dans des dossiers comme celui de la maternelle 4 ans. On a encore plus de misère à voir où tout ça va atterrir.

Reste qu’à défaut de toujours aller dans une direction claire, l’heureuse frégate de la CAQ vogue sur des eaux sereines.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions