/finance/business
Navigation

Nouvelle usine d’aluminium à Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa et Québec ont annoncé lundi un investissement de 6,9 M$ pour l’implantation d’une usine de production d’aluminium de haute pureté à Saguenay.

L’usine de l’entreprise Nature Alu devrait produire entre 3000 et 4000 tonnes de métal d’aluminium de haute pureté chaque année, à compter de juin 2020.

«Notre plan d’affaires consiste à acheter la meilleure pureté d’aluminium produite dans les alumineries et la purifier», a expliqué le président de Nature Alu, Denis Mazerolle, par voie de communiqué. 

Toutes ces quantités seront ensuite exportées pour alimenter les secteurs de l’électronique, de la chimie et des alliages spécialisés. 

«Les produits fabriqués à l’usine se démarqueront de la concurrence internationale par leur composition plus précise et leur empreinte carbone qui sera la plus basse au monde», a évoqué la ministre des Affaires municipales et responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, par communiqué. 

Selon elle, ce projet permettra au Québec et à sa région, où l’industrie de l’aluminium est déjà bien présente, de mieux se positionner dans le secteur de la transformation de ce matériau. 

La nouvelle aluminerie, située dans l’arrondissement La Baie, permettra de créer 14 emplois dans la région, selon les instigateurs. 

Environ la moitié des 15 M$ investis dans ce projet proviennent des deux ordres de gouvernement. Québec a accordé une aide financière d’environ 5 M$, alors que le gouvernement fédéral participe à une hauteur d’un peu moins de 2 M$.