/entertainment/celebrities
Navigation

Oprah Winfrey de passage à Montréal: «Ce que vous donnez va vous revenir»

Oprah Winfrey a rencontré des élèves d’un collège privé francophone de Pierrefonds

Coup d'oeil sur cet article

Oprah Winfrey a tenu parole, lundi matin. Quelques heures après avoir invité l’enseignante Valerie Kamel, dimanche soir, sur la scène du Centre Bell, la productrice américaine est allée rencontrer les élèves de son école de Pierrefonds lors d’un passage très couru.

Généreuse et relaxe, telle est la façon dont on peut décrire l’attitude d’Oprah Winfrey avec les centaines de jeunes du Collège Beaubois qu’elle a rencontrés, lundi. Vêtue d’un simple ensemble de jogging bleu pâle, la productrice multimillionnaire a fait son arrivée dans le tranquille quartier de cet arrondissement de l’ouest de Montréal vers 11 h 20.

Son cortège de trois véhicules noirs ne comprenait qu’un entourage d’une douzaine de personnes. Après avoir salué les dizaines de parents et curieux qui patientaient à l’extérieur devant la barrière, Oprah s’est rendue dans le gymnase du collège où l’attendaient environ 500 élèves et des dizaines d’enseignants de ce collège privé francophone.

Durant près de 40 minutes, la productrice a répondu aux questions des jeunes, accompagnée de l’enseignante Valerie Kamel, celle par qui cette rencontre avait été rendue possible. Grande amatrice d’Oprah, l’enseignante avait attiré l’attention de l’Américaine grâce à une vidéo, intitulée #Oprahtunity, que ses élèves avaient propagée sur le web.

« J’ai toujours pensé que l’expression “les rêves peuvent devenir réalité” était un peu un rêve américain inaccessible, a dit l’enseignante après la rencontre. Mais comme le disait Oprah, les intentions étaient bonnes. Les élèves voulaient juste que je rencontre mon idole. »

Sachant très bien à qui elle s’adressait, Oprah a parlé aux élèves en leur rappelant son enfance très modeste [« nous étions très pauvres, nous n’avions pas d’électricité ni d’eau courante »] et le fait que chaque geste que l’on pose peut avoir une répercussion [« ce que vous donnez va vous revenir »].

« Elle existe vraiment ! »

Admettant avoir déjà été embarrassée par le fait qu’elle avait beaucoup d’argent, Oprah a lancé à l’assistance un « je suis très riche » bien senti, qui a fait rire les jeunes. La productrice a ensuite parlé de son passé de reporter [« les gens me disaient que j’étais bonne, mais je n’aimais pas ça »] avant d’ajouter aux jeunes qu’il leur fallait plus tard chercher un emploi qui allait « remplir leur cœur ».

Avant de quitter la scène, elle a souhaité bonne chance aux élèves qui retournaient dans leurs classes pour faire un examen.

Après avoir pris de nombreuses photos avec les jeunes, Oprah a quitté le gymnase sous les applaudissements et les cris de l’assistance. « Oprah, we love you ! » ont crié deux adolescentes.

« C’était fou, a dit la jeune Amanda Lisi, élève de secondaire 4. Elle existe vraiment ! Ce qui m’a touchée, c’est quand elle a dit que l’énergie que tu émets, c’est l’énergie que tu reçois. Madame Kamel nous a tellement donné, elle en a aussi reçu beaucoup aujourd’hui. Elle le mérite. »

« C’est de la pure joie, ça me donne chaud au cœur, a déclaré l’enseignante Valerie Kamel, quelques minutes après le départ d’Oprah. Je vous parle en ce moment et je tremble ! Je vais rentrer chez moi et retrouver mes enfants et mon mari pour encaisser tout ça. »

Peu de temps pour tout coordonner

La direction du Collège Beaubois, à Pierrefonds, n’a appris que dimanche soir qu’Oprah Winfrey viendrait visiter l’école le lendemain matin.

« Ç’a été beaucoup de coordination entre les différents intervenants, mentionne la directrice générale de l’établissement, Isabelle Talon. On s’est coordonné hier [dimanche] entre 21 h 30 et minuit. Et ce matin [lundi], à 5 h, les équipes commençaient à travailler pour organiser tout ça. [...] Il fallait installer la scène, monter les chaises et tout ça. »

L’équipe d’Oprah est arrivée au collège lundi matin, à 10 h, soit plus d’une heure avant l’arrivée prévue de l’animatrice. « On a travaillé de concert avec eux pour voir le chemin qu’elle emprunterait, pour s’assurer qu’il n’y ait pas de foule, qu’on ait un chemin libre pour elle », indique la directrice.

La police a aussi été contactée. « Ils avaient une escouade qui était prête au cas où. Les mouvements de foule, on ne sait jamais. Il faut prévoir. »

La veille, Oprah avait été avertie que les élèves du collège étaient en examen toute la journée de lundi. Ils n’avaient qu’une pause sur l’heure du dîner, entre 11 h et 13 h. La productrice avait ainsi prévu arriver sur place vers 11 h 15.

Environ 500 jeunes des 1re à 5e secondaires ont assisté à la rencontre. « Les élèves de 2e secondaire étaient en congé, mais ils ont quand même décidé de revenir, dit Mme Talon. Ils ont remis leur costume pour faire partie du groupe et venir s’asseoir. »

« Comme un rêve »

La venue d’Oprah a été « comme un rêve », affirme la directrice. « Les élèves étaient hyper contents. Ils la connaissent vraiment de par madame [Valerie] Kamel. Oprah est toute une personnalité qui incarne les valeurs qu’on essaie de transmettre aux élèves : la persévérance, le courage de ses opinions et foncer même si on a des embûches. »

La rencontre d’Oprah avec les élèves s’est déroulée dans le gymnase sans nom du collège. Pourrait-il être renommé Gymnase Oprah-Winfrey ? « Il va falloir que je pose la question au conseil d’administration, répond en riant Mme Talon. Nous allons bien sûr trouver une place pour laisser une trace quelconque de sa visite. »