/news/politics
Navigation

Une libérale démissionne du CA de Revenu Québec

Karin Marks
Photo courtoisie Karin Marks
Démissionnaire

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-mairesse de Westmount, Karin Marks, a dû démissionner du conseil d’administration de Revenu Québec après avoir cosigné une lettre dans laquelle la députée libérale Jennifer Maccarone critiquait vivement les politiques du gouvernement Legault.

Dans la missive, Jennifer Maccarone sollicite auprès des membres de sa circonscription un don de 100$ pour travailler au «renouvellement» du Parti libéral du Québec (PLQ). Le document est cosigné par Karin Marks, à titre de présidente de l’association libérale de Westmount–Saint-Louis.

La députée libérale y dénonce notamment la réforme de l’immigration du gouvernement Legault qu’elle qualifie d’«illogique» et d’«inhumaine». Le projet de loi sur la laïcité, lui, «viole des droits fondamentaux», affirme la lettre. L’action du gouvernement est qualifiée de «plusieurs promesses brisées» et de «propositions improvisées».

«Karin Marks, notre présidente d’association locale, se joint à moi pour vous demander une contribution financière qui nous permettra de continuer notre travail pour représenter vos intérêts», écrit Jennifer Maccarone dans le document dont notre Bureau parlementaire a obtenu une copie en anglais.

Administratrice

Pourtant, à titre d’administratrice sur le conseil d’administration de Revenu Québec, Karin Marks est tenue à une certaine réserve quant aux prises de position partisanes.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le Code d’éthique et de déontologie concernant les administrateurs de Revenu Québec stipule notamment que «l’administrateur doit toujours faire preuve de réserve dans la manifestation publique de ses opinions politiques».

«Inapproprié»

Avisé de la lettre, Revenu Québec a confié le cas au comité de gouvernance et d’éthique de son conseil d’administration.

«Par la suite, Mme Marks a manifesté son intention de remettre sa démission à titre de membre du conseil d’administration de Revenu Québec, ce qui a été fait le 8 juin dernier», écrit la porte-parole de l’organisme, Geneviève Laurier.

Contactée pour un commentaire, Karin Marks a répondu au Journal par courriel. «Bien que j’ai toujours été transparente avec Revenu Québec concernant mon rôle au PLQ, à titre de membre du conseil d’administration (CA) de Revenu Québec, j’ai réalisé qu’il était inapproprié de me joindre comme cosignataire à cette lettre», écrit-elle.

«J’ai donc démissionné de mon poste au sein du CA de Revenu Québec», conclut Mme Marks.