/finance/business
Navigation

Groupe D Resto: cinq nouveaux restaurants ouvriront leurs portes

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe D Resto a faim. Des investissements de 7 M$ sont au menu. L’entreprise ouvrira cinq restaurants au cours des 12 prochains mois, dont un Entre-Côte Riverin du côté de Lévis.

«En décembre 2019, nous allons posséder 28 unités d’affaires réparties dans 13 villes du Québec», se réjouit Alexandre Paradis, vice-président principal au Groupe D Resto. «D’ici cinq ans, on pourrait avoir une quarantaine d’unités d’affaires», poursuit-il, pour illustrer la volonté de l’entreprise à prendre de l’expansion. 

Pour l’Entre-Côte Riverin, une enseigne qui se spécialise dans les grillades et les côtes levées, il s’agira d’une deuxième ouverture dans la grande région de Québec et de la quatrième adresse du groupe sous cette bannière. Environ 60 emplois seront créés. 

Photo courtoisie Groupe D Resto

Le restaurant situé dans le Carrefour Saint-Romuald devrait accueillir ses premiers clients en février ou mars 2020. Il occupera un local dans l’édifice du projet immobilier de Logisco baptisé OSLO. Les travaux débuteront à l’automne prochain. 

«On parle d’environ 170 places assises à l’intérieur et d’une terrasse de 70 places», explique M. Paradis. «C’est le premier restaurant de cette enseigne avec une terrasse», ajoute-t-il. L’investissement sera d’environ 1 M$. 

Comme quoi la direction du Groupe D Resto a le pied sur l’accélérateur; d’ici la fin de l’année, la compagnie prévoit ouvrir un restaurant La Belle et La Bœuf et un Starbucks à Chicoutimi. En novembre prochain, elle ouvrira aussi aux Galeries St-Hyacinthe un restaurant La Belle et La Bœuf ainsi qu’un Souvlaki Bar. 

D’autres sites en vue

L’organisation est également en pourparlers pour dénicher de nouveaux sites à travers la province. 

«Pour le Souvlaki Bar, nous allons analyser la réponse du marché à Saint-Hyacinthe. Je pense qu’il y aura de la place dans la région de Québec pour implanter ce concept de nourriture grecque», souligne M. Paradis. 

Ce dernier précise que son organisation souhaite aussi développer davantage son enseigne l’Entre-Côte Riverin. Rappelons qu’un restaurant avait ouvert ses portes à Beauport à l’automne 2018. Un investissement de 600 000$. Le premier restaurant avait ouvert ses portes en 2010, au Saguenay. 

«C’est une bannière qui nous appartient. Cela nous permet d’avoir un contrôle, notamment pour la structure de prix», dit-il. 

Le Groupe D Resto est responsable des franchises dans l’est du Québec pour les bannières La Belle et La Bœuf, Starbucks, Mikes, Scores, Bâton Rouge, Souvlaki Bar et Entre-Côte Riverin. L’entreprise, dont le siège social est basé à Chicoutimi, compte environ 1100 travailleurs.