/entertainment/shows
Navigation

Des Fêtes de la Nouvelle-France au parc de l’Esplanade

Différentes formes de divertissement mises de l’avant

Des Fêtes de la Nouvelle-France au parc de l’Esplanade
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été forcées de déménager, les Fêtes de la Nouvelle-France se dérouleront sur un tout nouveau site, celui du parc de l’Esplanade, du 1er au 4 août, avec le divertissement comme trame de fond.

L’organisation de l’événement a été contrainte de dénicher un nouveau site puisque des travaux sont prévus cet été à la place de Paris, comme le rapportait Le Journal, en mars.

Les Fêtes de la Nouvelle-France ont déjà eu un « microsite » au parc de l’Esplanade, mais c’est la première fois qu’elles l’occuperont en totalité, selon la directrice générale de l’événement, Mélanie Raymond.

D’ailleurs, l’emplacement a incité l’organisation à exploiter sa forme naturelle et à répartir la programmation au sein de cinq quartiers bien distincts, soit la Grand’Place, le quartier du divertissement, le Faubourg des origines, le Musée de la civilisation et la Route de l’histoire.

Les vêtements d’époque seront à l’honneur aux Fêtes de la Nouvelle-France.
Photo Jean-François Desgagnés
Les vêtements d’époque seront à l’honneur aux Fêtes de la Nouvelle-France.

Davantage interactif

« On essaie d’être de plus en plus interactif. On ne veut pas juste une fête où les gens vont lire, apprendre et se faire dire. On veut qu’ils mettent la main à la pâte », avoue Mme Raymond.

« Ils vont apprendre à faire des points de couture avec la technique de l’époque. De participer, de voir, ça laisse des souvenirs différents et l’expérience des festivaliers se verra bonifiée », poursuit-elle

Pour ce faire, des dégustations, des spectacles, dont celui de Vilain Pingouin le samedi soir, une maison de jeux clandestine, la découverte des traditions de nos ancêtres, des conférences historiques et des animations interactives figurent notamment à la programmation qui s’inspire des différentes formes de divertissement de l’époque.

Le retour des géants

« Le fondement historique figure dans toutes les thématiques. On veut que les gens revivent une partie de l’histoire, qu’ils reviennent à l’époque de la Nouvelle-France d’autrefois par les jeux de hasard, le vêtement, les tavernes », précise l’historien Samuel Venière.

L’organisation a également confirmé que les géants seront de retour lors du traditionnel défilé de l’événement qui se déroulera le jeudi, à 19 h, sur Grande Allée, et qui traversera le site en quasi-totalité.

Quant au médaillon, il est en prévente jusqu’au 14 juillet au coût de 10 $ dans les succursales TD et Brunet participantes de même qu’au nouvellefrance.qc.ca. Après quoi, il sera offert au coût de 12 $.