/sports/baseball
Navigation

Un jeune espoir pourrait menacer Russell Martin

Un jeune espoir pourrait menacer Russell Martin
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Russell Martin est un vétéran apprécié, en plus d’être un excellent receveur substitut à ce stade-ci de sa carrière, mais malgré cela, il se pourrait qu’il soit éventuellement moins utilisé par les Dodgers de Los Angeles.

La raison? Un jeune espoir des Dodgers à la position de receveur, Will Smith, a récemment connu du succès à Los Angeles lors de son rappel des mineures. Et il a poursuivi sur sa lancée depuis qu’il a été renvoyé au niveau AAA.

Tellement que le joueur de 24 ans a été élu au sein de l’équipe d’étoiles de la dernière semaine chez les espoirs du baseball majeur.

En cinq matchs avec les Dodgers d’Oklahoma City, du 10 au 16 juin, Smith a maintenu une moyenne au bâton de ,353, totalisant quatre circuits et cinq points produits. Il a obtenu un coup sûr dans chacun des duels de son équipe.

Choisi au premier tour par les Dodgers en 2016, le jeune receveur a impressionné lors d’un cours passage dans les majeures à la fin du mois de mai et au début juin. En six parties, il a montré qu’il savait s’adapter aux lanceurs de la grande ligue en maintenant une moyenne au bâton de ,286 et une moyenne de puissance de ,619. Il a aussi claqué deux longues balles.

Il s’agit du même total de circuits frappés par Martin en 33 sorties jusqu’ici cette saison.

Toujours efficace

Cela dit, Martin connaît une bien meilleure saison au bâton cette année à Los Angeles que l’an dernier avec les Blue Jays de Toronto. Il peut encore être d’une grande utilité pour une équipe qui vise les grands honneurs.

En 91 présences au bâton officielles, le Québécois de 36 ans a obtenu 24 coups sûrs, en plus de croiser le marbre à 15 reprises. De plus, il affiche une moyenne de présence sur les buts de ,367, la quatrième meilleure de sa carrière.

Martin est également encore capable d’élever son niveau de jeu dans les moments importants, lui qui a produit le point de la victoire à l’aide d’un simple dans un gain de 3 à 2 contre les Cubs de Chicago, dimanche.

Ses statistiques sont de surcroît supérieures à celles du receveur partant de l’équipe, Austin Barnes, 29 ans, qui affiche une maigre moyenne au bâton de ,206.