/sports/hockey
Navigation

Vers un plafond salarial moins élevé que prévu

Coup d'oeil sur cet article

Pendant qu'une page se tourne sur la dernière saison avec la remise des trophées de la Ligue nationale de hockey, il y a une question qui est sur toutes les lèvres et elle concerne le plafond salarial.

Le pressentiment chez les dirigeants et les joueurs, c’est qu'il se situera autour de 82 millions $ en 2019-2020, soit 1 million $ de moins qu’initialement prévu.

Dans un sens, un plafond salarial bas comporte des avantages pour les joueurs, qui verseront moins d'argent au propriétaire, par conséquent, pour en arriver au partage de revenus 50-50.

Au cours de la plus récente campagne, les hockeyeurs ont versé 12% de leurs salaires aux propriétaires de leurs clubs.

«Si on se met juste dans le bain du partage des revenus, et des discussions au sujet de la nouvelle convention collective, c'est sûr que c'est quelque chose que les joueurs aimeraient voir changer», admet l’attaquant des Bruins Patrice Bergeron.

Les dirigeants de la Ligue nationale de hockey et de l'Association des joueurs ont profité de la journée de mardi pour se rencontrer afin d’établir un chiffre final. Le prochain plafond salarial sera-t-il de 82 millions$, la saison prochaine, ou encore 79,5 M$, comme ce fut le cas au cours de la dernière campagne?

Au programme mercredi, les gouverneurs de la LNH se rencontreront à ce sujet et on risque d'en savoir davantage sur les projections.