/misc
Navigation

La cote de Guerrero à la baisse

Vladimir Guerrero Jr ne connaît pas les débuts espérés avec les Blue Jays.
Photo AFP Vladimir Guerrero Jr ne connaît pas les débuts espérés avec les Blue Jays.

Coup d'oeil sur cet article

La première fois que le nom de Vladimir Guerrero Jr est devenu un sujet de conversation au Québec, c’est après son coup de circuit victorieux lors d’un match préparatoire au Stade olympique, l’année dernière.

Auparavant, il était le fils de Vladimir Sr, qui a connu une glorieuse carrière à Montréal. Pour les partisans des Blue Jays, les prouesses de Junior dans les mineures étaient plus connues et déjà, ils voyaient en lui une étoile montante. Les experts du baseball ont classé Vladimir fils comme l’un des meilleurs jeunes joueurs dans le baseball mineur.

Prenons comme exemple deux joueurs qui ont permis aux partisans des Expos de vivre le même rêve que celui que vivent les partisans des Jays présentement. Les partisans de la formation montréalaise ont suivi attentivement les carrières des Gary Carter, Andre

Dawson et Vladimir Guerrero dans le réseau des filiales des Expos. Les experts ne s’étaient pas trompés lorsqu’ils avaient prédit qu’ils seraient un jour des super vedettes dans le baseball majeur.

Lors de son année année recrue en 1975, Carter a remporté le prix de la recrue de l’année du magazine The Sporting News. Il a toutefois échappé le trophée de la recrue de l’année décerné par la Ligue nationale alors qu’il a termine au deuxième rang dans le scrutin des journalistes du baseball. Quant à lui, Dawson a remporté en 1977 le titre de recrue de l’année décerné par la Ligue nationale. Carter, Dawson et Guerrero ont connu de formidables carrières qui les ont menés au Temple de la renommée du baseball.

Depuis l’an dernier, les experts du baseball vantentVladimir fils, qui était le meilleur espoir professionnel. Il devait dominer les lanceurs du baseball majeur.

Cette année toutefois, la réalité a rejoint les partisans des Jays lorsque Vladimir, fils, s’est joint aux Blue Jays.

Malheureusement, Vlad s’est blessé au camp d’entraînement, retardant ainsi ses débuts dans le baseball majeur. Son problème de poids a aussi ralenti ses progrès. Tellement, que présentement, il n’est plus la recrue qu’on anticipait et qui allait établir de nouvelles marques grâce à sa puissance au bâton.

Brandon Lowe, des Rays de Tampa Bay, connaît une saison exceptionnelle avec 15 circuits et 44 points produits. Dans la Ligue nationale, Pete Alonso, des Mets de New York, domine les recrues du baseball majeur avec 23 coups de circuit et 53 points produits.

Vladimir fils, freiné par des blessures, a frappé 7 coups de circuit en 42 matchs, et son coéquipier, Cavan Biggio, en a claqué 5 en 19 rencontres. Même au sein de son équipe, Vladimir n’est plus seul dans la course de la recrue par excellence.

Nouveau règlement

La grande nouveauté dans les règlements du baseball majeur en 2019 est sans aucun doute celle entourant la date limite des échanges.

Auparavant, les échanges pouvaient être conclus jusqu’à la fin d’août afin qu’un joueur soit admissible pour participer aux éliminatoires. À compter de cette année, le 31 juillet est la seule et unique date limite des transactions. Les joueurs qui seront placés au ballottage à compter du 1er août pourront encore être réclamés et être admissibles aux séries éliminatoires, à condition qu’ils fassent partie de la formation avant le 1er septembre.

Avec cette nouvelle réglementation, le mois de juillet devrait être excitant et rempli de rebondissements, car les équipes qui sont dans le groupe de vendeurs devront afficher leurs couleurs rapidement.

Est-ce que les Blue Jays vont échanger Marcus Stroman ou Aaron Sanchez ?

J’espère que ni l’un ni l’autre ne changera d’équipe, car ils sont d’importants rouages au sein de la formation torontoise pour les années à venir. Il n’y a aucun lanceur de qualité au sein du réseau des filiales des Jays pour les remplacer.

Les Yankees actifs

Les Yankees ont agi rapidement en faisant l’acquisition du meneur des coups de circuit dans l’Américaine, Edwin Encarnacion.

Ne soyez pas surpris de voir les Yankees aller chercher un autre lanceur partant et les Dodgers, un releveur. Parmi les releveurs qui peuvent être disponibles, il y a le lanceur de balles rapides explosives Felipe Vasquez, des Pirates. Le gros hic, c’est qu’il coûterait très cher, car pour les quatre prochaines saisons, son droit de jeu appartient aux Pirates. Parmi les vétérans, il y a Brad Hands, des Indians de Cleveland, dont le contrat expirera après la saison 2020 avec une année d’option favorisant l’équipe.