/sports/hockey
Navigation

Une pénurie de bons défenseurs québécois?

Alexis Lafrenière
Photo d’archives, Jean-Francois Desgagnés Alexis Lafrenière

Coup d'oeil sur cet article

Les attaquants et les gardiens québécois ont la cote, mais pas les défenseurs alors qu’a été dévoilée par Hockey Canada, mercredi, la formation du camp de développement de l’équipe nationale junior 2019.

Au total, neuf Québécois, dont l’attaquant Alexis Lafrenière, figurent dans cette sélection de 43 joueurs. Ceux-ci participeront au camp estival qui se déroulera du 27 juillet au 4 août, à Plymouth, au Michigan.

Parmi les 13 défenseurs choisis, aucun ne provient du Québec. En plus de Lafrenière, qui évolue avec l’Océanic de Rimouski, les cinq autres attaquants québécois ayant été invités sont : Gabriel Fortier, Benoît-Olivier Groulx, Mathias Laferrière, Raphaël Lavoie et Joe Veleno.

Quatre gardiens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont trois Québécois, ont été invités, soit Colten Ellis, Zachary Émond, Alexis Gravel et Olivier Rodrigue. L’Ontarien Hunter Jones obtient aussi la chance de défendre le filet du Canada.

Lafrenière et Veleno avaient déjà porté les couleurs de l’équipe nationale lors du plus récent Championnat mondial junior.