/sports/hockey
Navigation

Repêchage 2019 : une première depuis 2013 pour les Québécois?

Raphaël Lavoie
Photo Courtoisie / Mooseheads de Halifax

Coup d'oeil sur cet article

Bien positionnés parmi les espoirs éligibles pour le repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), les Québécois Raphaël Lavoie, Samuel Poulin et Jakob Pelletier pourraient bien entendre leurs noms dès vendredi soir, lors de la première ronde présentée à Vancouver.  

Advenant qu’un tel scénario se réalise, il s’agirait d’une première pour les patineurs originaires de la Belle Province depuis l’encan de 2013. À l’époque, Jonathan Drouin (Lightning), Samuel Morin (Flyers), Anthony Mantha (Red Wings), Frederick Gauthier (Maple Leafs) et Émile Poirier (Flames) avaient été choisis lors du premier tour. Depuis, jamais plus de deux Québécois n’ont eu le bonheur de fouler l’estrade un vendredi soir.  

  

Samuel Poulin
Photo le Journal de Québec/Agence QMI, Annie T. Roussel
Samuel Poulin

  

Jakob Pelletier
Photo Simon Clark
Jakob Pelletier

  

Une situation qui pourrait bien changer au Rogers Arena, puisque Lavoie, Poulin et Pelletier sont respectivement classés 20e, 22e et 27e chez les patineurs nord-américains selon la Centrale de recrutement du circuit Bettman. Évidemment ceci ne garantit rien et il est bien possible qu’ils doivent ronger leur frein jusqu’à samedi.  

Parmi ces trois attaquants, Lavoie est celui qui détient le meilleur positionnement. Il a cependant perdu des plumes depuis janvier dernier, puisqu’il était classé au 13e échelon dans le classement présenté à la mi-saison. Lavoie est un joueur de centre de 6 pi 4 po et 199 lb. À sa troisième saison avec les Mooseheads de Halifax, il a amassé 32 buts et 41 mentions d’aide pour 73 points en 62 matchs. Le natif de Chambly aura 19 ans à la fin du mois de septembre, ce qui fait de lui l’un des rares «late» de cette cuvée.  

De son côté, Poulin a amélioré son sort par rapport au classement du début de l’année, lui qui a fait un bond de cinq places. L’ailier droit a récolté 76 points, dont 29 buts, en 67 parties avec le Phoenix de Sherbrooke cette saison. Le jeune homme de 6 pi 1 po et 208 lb est le fils de Patrick Poulin, qui a joué 11 campagnes dans la LNH, dont notamment cinq avec le Canadien de Montréal. Le paternel avait été choisi en première ronde (neuvième au total) du repêchage de 1991 par les défunts Whalers de Hartford.  

Finalement, Pelletier est celui qui a été le plus prolifique offensivement parmi les meilleurs espoirs du Québec. Celui qui est originaire de la Vieille Capitale a amassé 39 buts et 50 mentions d’aide pour 89 points en 65 rencontres avec les Wildcats de Moncton. L’ailier gauche de 18 ans est également le plus petit, lui qui mesure 5 pi 9 po et pèse 160 lb.

Peut-être aimerez-vous aussi...