/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyMathieu Turbide

#BoireLocal

Coup d'oeil sur cet article

La fête de la Saint-Jean marque, en quelque sorte, le début de l’été, saison des potagers, des marchés fermiers et des balades gourmandes. De quoi mettre le meilleur du Québec dans notre assiette. Et si, cet été, on poussait l’exercice un cran plus loin et qu’on mettait aussi le Québec dans notre verre ?

L’idée ne vient pas de moi, mais de la nutritionniste gourmande Julie Aubé (Prenez le champ ! aux Éditions de l’Homme), qui a lancé le défi Boire local, il y a quelques années déjà. Le but de cette belle initiative : vous inviter à boire 100 % québécois, depuis la Saint-Jean jusqu’à la fête du Travail.

Voilà l’occasion d’explorer les alcools du Québec dans toute leur diversité. À lui seul, le vignoble québécois évolue à une telle vitesse qu’il est facile d’en perdre des bouts. Même pour une professionnelle ! L’industrie du cidre se réinvente aussi depuis quelques années, tout comme celle des distillateurs, qui produisent des spiritueux toujours plus fins. Et que dire des bières ?

Les Québécois font preuve d’un génie créatif qui a peu d’égal, surtout pour les arts de la table. Cet été, découvrez le goût acidulé et croquant d’un vin effervescent de l’Estrie, le charme fruité d’un frontenac noir en macération carbonique des Cantons-de-l’Est ou d’un cidre fermier de la Montérégie ; la singularité d’un hydromel de Ferme-Neuve, d’une crème de cassis de l’île d’Orléans, d’un vin d’érable du Bas-Saint-Laurent... Les options sont nombreuses. Ne reste plus qu’à créer les occasions !

Santé ! Bonne Saint-Jean, bon été !

Mas des Patriotes, Le Chaume 2018

Photo courtoisie, SAQ

À L’Acadie, dans une vieille grange restaurée avec beaucoup de soin, France Cliche et Claude Rivard produisent une très belle sélection de vins, dont ce blanc aromatique composé de frontenac gris, de prairie star et de st-pépin. Délicat, avec des notes singulières de fruits tropicaux, une texture juste assez ample et une agréable vitalité. Idéal pour l’apéro ! Aussi en vente au domaine.

  • L’Acadie 12,5 % | 1,6 g/l | 19,95 $
  • ★★★ | $$
  • Code SAQ : 12760816

Le Chat Botté, Le Blanc 2017

Photo courtoisie, SAQ

Le blanc que produisent Isabelle Ricard et Normand Guénette, en Montérégie, me semble très achevé en 2017. Authentique et très bien fait, ce cocktail original de swenson white, de cayuga, de louise swenson, de prairie star, de frontenac gris et d’adalmiina offre une texture assez nourrie et porte l’empreinte saline et minérale de son lieu d’origine. Aussi en vente au domaine.

  • Hemmingford 12,5 % | 1,3 g/l | 18,35 $
  • ★★★ | $$
  • Code SAQ : 12442498

Domaine Bel-Chas, Vin Blanc 2017

Photo courtoisie, SAQ

Cette cuvée produite dans le comté de Bellechasse, à 15 minutes de Lévis, est vendue comme un vin blanc, mais il s’agit en réalité d’un « vin orange », puisqu’il est issu d’une macération pelliculaire. En somme, les peaux des raisins frontenac blanc, frontenac gris, muscat osceola et bel-chas ont macéré dans le jus pendant 11 jours, donnant ainsi un vin blanc d’une agréable intensité aromatique, bien structuré, voire tannique, qui fera bon mariage avec un plat de poulet grillé ou avec des fromages à pâte ferme.

  • Saint-Charles-de-Bellechasse 12,5 % | 4,5 g/l | 17,50 $
  • ★★★ | $$
  • Au domaine et dépanneurs spécialisés

Vignoble 1292, Marquette-Frontenac 2017

Photo courtoisie, SAQ

Ce domaine appartenant à un couple de vétérinaires ne cesse de me surprendre par la qualité de ses vins, la plupart vendus à prix d’aubaine. Mon dernier coup de cœur : ce vin rouge composé de marquette (un cépage qui semble très porteur au Québec) et de frontenac noir. Les saveurs précises de fleurs, d’épices et de cerise sont portées en bouche par un grain tannique fin, mais compact, qui ajoute à sa fraîcheur. Suave, gourmand et étonnamment long, il donne l’impression de croquer à pleines dents dans le fruit mûr.

  • Saint-Blaise-sur-Richelieu 12,5 % | 2,1 g/l | 17,00 $
  • ★★★ ½ | $ ½
  • Au domaine et dépanneurs spécialisés

Domaine Le Grand St-Charles, La Brut’e Houblon

Photo courtoisie, SAQ

Bien établis à l’est du mont Yamaska, Martin Laroche et Mylène Gaudette concoctent un pur régal avec ce cidre houblonné à mi-chemin entre une bière sure et une IPA de la côte ouest. Le cidre doit son caractère pétillant à une seconde fermentation en bouteille et ses arômes d’agrumes, de fruits exotiques et de gazon frais coupé à une infusion de houblons cascade, nuggets, willamette et chinook. Original, abordable et désaltérant à souhait.

  • Saint-Paul-d’Abbotsford 7,8 % | - moins de 1 g/l | 13,00 $
  • ★★★ | $ ½
  • À la boutique du domaine

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com