/news/politics
Navigation

Québec: les surplus sous-évalués pour 2018-2019

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Encore cette année, le Québec nage dans les surplus: le rapport pour l’année 2018-2019 indique que le gouvernement du Québec a encore raté sa cible, et de loin, pour évaluer les surplus.

Selon les derniers chiffres disponibles, Québec peut compter sur un surplus de 4,4 G$. Lors du dernier budget, on avait prévu un excédent de 2,5 G$.

Et ce surplus aurait pu dépasser les 6,3 G$: Québec a toutefois accéléré ses dépenses dans les derniers mois de l’année, les terminant dans le négatif pour près de 2 G$.

Hiver froid

Parmi les causes de ce surplus-surprise, l’hiver particulièrement froid a permis à Hydro-Québec de faire plus de revenus que prévu.

Pour sa part, Investissements Québec a aussi donné de meilleurs résultats que ceux escomptés; les salaires et les revenus des entreprises ont aussi été meilleurs que ce qui était anticipé, ce qui a donc occasionné plus d’entrées d’impôts. Les dépenses des programmes gouvernementaux ont aussi été moins élevées que ce qui était au programme.

Pas de surplus de 6 G$ l’an prochain

Le ministre des Finances, Éric Girard, estime toutefois qu’on ne verra pas de surplus de 6 milliards l’an prochain. Trois des quatre milliards ne sont pas récurrents, parce qu’il devrait y avoir moins d’impôts versés au gouvernement et que l’hiver ne sera pas nécessairement aussi rude que le dernier auquel les Québécois ont eu droit.

Le ministre Girard reste confiant pour l’économie de la province et assure que l’objectif reste d’attirer des investisseurs dans la province.

- D’après les informations d’Alain Laforest