/travel/quebec
Navigation

50 raisons de voyager au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Il y a plus d’une raison d’aimer le Québec et d’y passer l’été. J’en ai choisi 50. Les couchers de soleil dans le Bas-du-Fleuve en sont une. La superbe plage Belley au lac Saint-Jean en est une autre. Il y en a 48 autres, histoire de découvrir nos grands espaces, notre histoire et nos délices, sans oublier nos petits trésors cachés ou nos attraits les plus remarquables. Bon été, au Québec !

La nature grandiose

Le Rocher-Percé

Photo courtoisie, Géoparc de Percé

Pour bien voir cet attrait iconique de la Gaspésie, optez pour une excursion en mer. Sur la côte, allez sur le quai de Percé, le belvédère du Mont-Joli ou la plateforme vitrée du Géoparc.


Les îles du lac Saint-Pierre

Photo courtoisie, Philippe Manning

À la hauteur de Sorel et de Berthierville, le fleuve s’élargit pour devenir un lac avec un archipel connu familièrement sous le nom d’îles de Sorel. Il y en a 103. On les explore au cours d’une croisière, d’une excursion guidée en petit bateau ou en kayak à louer sur place.


Les couchers de soleil du Bas-du-Fleuve

Photo courtoisie, Tourisme Bas-Saint-Laurent

C’est de part et d’autre du fleuve, voie de communication des Amérindiens puis des explorateurs, que le Québec s’est d’abord développé. Dans le Bas-Saint-Laurent, les couchers de soleil sont parmi les plus beaux au monde. Un des meilleurs endroits : ­Kamouraska, sur l’avenue Leblanc.


La rivière Bonaventure

Photo courtoisie, Dylan Stewart Page

Cette rivière de la Gaspésie est l’une des plus transparentes sur terre. On la descend en plongeant en apnée ainsi qu’en canot ou en radeau pneumatique. Excursions organisées.


Le littoral de la Côte-Nord

Photo courtoisie

De Tadoussac à Natashquan, la route 138 longe le littoral sur plus de 800 km, entre la forêt boréale et la mer. Des plages s’étendent à perte de vue. Les monolithes des îles de Mingan étonnent.


Le fjord du Saguenay

Photo courtoisie, Voile Mercator

Ses falaises abruptes s’élèvent à plus de 300 m. Dans le parc national, on découvre le fjord à pied, en kayak de mer ou au cours d’une excursion en voilier.


Le parc d’Aiguebelle

Photo courtoisie, Sépaq

En Abitibi-Témiscamingue, ce parc national se distingue par ses escarpements rocheux aux abords de la forêt boréale. Passerelle suspendue, belvédères et sentiers.


Les Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Photo courtoisie, Sépaq

Dans le parc national, les gorges se dressent à de plus de 800 m de hauteur. On en fait la découverte à pied, sur des sentiers courts ou longs, de même qu’en croisière.


La chute Montmorency

Photo courtoisie, Alain Demers

Plus haute que les chutes Niagara, la populaire chute près de Québec peut être admirée en téléphérique, sur une passerelle ou au pied de l’escalier panoramique. Via ferrata et tyrolienne.


La Caverne Laflèche

Photo courtoisie, Arbraska

Située au nord de Gatineau, c’est la plus grande caverne du Bouclier canadien. En compagnie d’un guide, on pénètre avec fascination dans des salles mystérieuses et des tunnels naturels.

Le patrimoine

Le Vieux-Québec

Photo courtoisie, Stephane Audet

Où aller absolument ? À la Place-Royale, premier établissement permanent en Amérique. Incontournable : la rue du Petit-Champlain, l’une des plus anciennes artères commerciales du continent.


L’Île d’Orléans

Photo courtoisie, Jonathan Lesage

Nous voici au berceau de l’Amérique française, ce que nous rappellent plusieurs maisons ancestrales. C’est aussi la campagne près de Québec, avec une grande variété de produits du terroir.


Le Fort Chambly

Photo courtoisie, Ben Desjardins

Lieu historique national, situé au pied des rapides du Richelieu, le fort érigé en 1711 par les Français est ­passé aux mains des Britanniques après la Conquête. Animation avec militaires en tenue d’époque.


Odanak

Photo courtoisie, Robert Baronet

À l’est de Sorel-Tracy, le Musée des Abénakis raconte l’histoire de cette nation alliée des Français, qui a même vécu dans le Fort Odanak. Animé par des guides de la réserve. Boutique d’artisanat.


Le Moulin Wakefield

Photo courtoisie, Greg Snyder

Ancien moulin à farine alimenté par les chutes Maclaren, le bâtiment a abrité un magasin général. Auberge champêtre depuis 2000, l’établissement est situé dans le parc de la Gatineau.


Le Village québécois d’antan

Photo courtoisie, Village québécois

À Drummondville, le village, constitué de 70 bâtiments authentiques, nous plonge dans les années 1810 à 1930. Des personnages d’époque animent les lieux.

Les incontournables

Wendake

Photo courtoisie, Tourisme Wendake

Tout près de ­Québec, le Site traditionnel huron nous accueille. ­L’Hôtel-Musée ­Premières Nations géré par les Hurons-Wendat abrite une exposition remarquable. Soirée animée et nuitée à la Maison longue.


Le Vieux-Port de Montréal

Photo courtoisie, Alexis Fortin Robitaille

La Grande roue. Le parcours en hauteur Voiles en Voiles. Le spa flottant Bota Bota. Voilà un aperçu des attraits, sans oublier le Centre des sciences de Montréal.


Le Village Vacances Valcartier

Photo courtoisie, Village Vacances Valcartier

Au nord de ­Québec, le village est prisé pour son vaste parc aquatique. En cas de pluie, il y en a un autre très grand à ­l’intérieur, le Bora parc.


Le complexe Atlantide

Photo courtoisie, Alain Demers

D’abord un camping avec glissades d’eau, le complexe situé à Saint-Calixte dans Lanaudière comprend le Château magique et le Manoir hanté. Nouveau : Le Familizoo.


Tremblant

Photo courtoisie, Tremblant

Autour du village piétonnier, ça bouge. Eurobungy, tyroliennes géantes, randonnée pédestre. Spectacle d’oiseaux de proie en montagne. Sentier illuminé Tonga Lumina.


La Ferme Guyon

Photo courtoisie, Ferme Guyon

Aux abords de la pépinière, se dresse une grange ancestrale. Située à Chambly, la ferme abrite un marché de produits du terroir. Ferme pédagogique et papillonnerie.

L’accès à l’arrière-pays

La Pourvoirie Nemis

Photo courtoisie, Alain Demers

Sur une île du lac Némiscachingue, dans les Hautes-Laurentides, il y a cinq petits chalets. Accès par une route forestière, puis un ponton ou en hydravion. Plages et pêche au doré.


Air Mont-Laurier

Photo courtoisie, Auberge du lac Taurea

Dans un hydravion d’Air Mont-Laurier, on survole lacs et forêts pour se rendre dans une pourvoirie des Laurentides ou de la Mauricie. Autre service : tours d’avion de brousse au lac Taureau.


Au pays de Réal Massé

Photo courtoisie, Alain Demers

Cette pourvoirie de Saint-Zénon est la plus populaire au Québec. Novices comme aînés prennent de la truite. On se rend aux lacs avec une voiturette de golf.


Auberge La Barrière

Photo courtoisie, Alain Demers

Située à Sainte-Émélie-de-l’Énergie, la pourvoirie loue des petits chalets pas chers pour la pêche ou des vacances. Au lac Sans Cœur, on prend des truites longues comme ça !


Manawan

Photo courtoisie, Tourisme Manawan

Au nord de Saint-Michel-des-Saints, les traditions des Atikamekw se poursuivent avec des artisans fabriquant paniers et petits canots en écorce. Séjour au campement du site Matakan.


Unamen Shipu

Photo courtoisie, Tourisme Winipeukut Nature

À l’est de Natashquan, au-delà de la route 138, on découvre cette communauté innue en bord de mer. Notre séjour est agrémenté par les chants, les tambours et le homard frais.


La Seigneurie du Triton

Photo courtoisie, Seigneurie du Triton

Ancien club de pêche près de La Tuque, la pourvoirie a déjà accueilli Roosevelt et Churchill. Auberge forestière plus que centenaire. Bonne table. Pêche à la truite mouchetée.

Les plages

Camping Belley

Photo courtoisie, Camping et plage Belley

À Saint-Henri-de-Taillon, la plage Belley qui s’étire sur trois kilomètres est l’une des plus belles du lac Saint-Jean. Eau peu profonde et assez chaude. Animation pour enfants.


Oka

Photo courtoisie, Sépaq

Au lac des Deux Montagnes, la plage du parc national n’est pas seulement fréquentée pour la baignade, mais pour un barbecue sous les arbres. Planches à pagaie et kayaks à louer.


Lac Taureau

Photo courtoisie, Jonathan Lesage

La plage municipale de Pointe-Fine, à Saint-­Michel-des-Saints, s’étend sur un kilomètre. C’est sauvage et tranquille. Aussi à découvrir : celle au camping de la Baie du Milieu.


Lac des Sables

Photo courtoisie, Chambre de Commerce du Grand Sainte-Agathe

À Sainte-Agathe-des-Monts, la plage Major est l’une des plus fréquentées au nord de Montréal. Tables à pique-nique sous les arbres. Casse-croûte. Parc de jeux pour enfants.


Saint-Zotique

Photo courtoisie, Sépaq

Une ambiance du Sud se dégage de cette plage animée, dotée de palapas et donnant sur le vaste lac Saint-François. Pédalos, kayaks et planches à pagaie en location.

Le terroir

Le Cep d’Argent

Photo courtoisie, Cep d’Argent

C’est l’un des premiers vignobles des Cantons-de-l’Est. Superbe vue sur le lac Magog. Vins effervescents remarquables. Sabrage dans les vignes. Visites commentées.


Les Vergers Denis Charbonneau

Photo courtoisie, Alain Demers

Situé à Mont-Saint-Grégoire, ce site champêtre bien organisé offre l’autocueillette de fraises, de framboises ou de bleuets puis de pommes. Boutique. Crêperie. Cidrerie.


Le Jardin Clef des champs

Photo courtoisie, Clef des champs

Certifié biologique, le jardin de plantes médicinales, ouvert aux visiteurs, est aménagé en terrasses, sur le flanc d’une montagne de Val-David. Boutique. Bar santé.


La Ferme Guy Rivest

Photo courtoisie, Ferme Guy Rivest

Dans leurs champs, à Rawdon, on cueille des fraises, des cerises de terre ou des camerises. Fin juillet, ouvre un très vaste labyrinthe dans un champ de maïs.


La Ferme Jean-Pierre Plante

Photo courtoisie, Ferme Jean-Pierre Plante

À l’île d’Orléans, une halte s’impose à cette ferme écologique pour leurs fraises, leurs framboises ou leurs bleuets bios. En kiosque ou autocueillette.

Les produits d’ici

Le cidre tranquille des Vergers Petit et Fils

Photo courtoisie, Alain Demers

Pour ma part, c’est le meilleur cidre que j’ai bu. À deux pas du mont Saint-Hilaire, la cidrerie en produit d’autres très bons. Boutique et crêperie.


La crème glacée Coaticook

Photo courtoisie, Alain Demers

C’est l’une des meilleures, sinon la meilleure. Pour mieux l’apprécier, rien ne vaut une halte sur la terrasse de la Laiterie Coaticook. C’est près de la gorge de Coaticook.


Les miels d’Intermiel

Photo courtoisie, Intermiel

Miel de pommier, de bleuet ou de sarrasin. La variété produite et offerte à la boutique de Mirabel est étonnante. Visites guidées avec un apiculteur.


Les délices de l’Abbaye Val Notre-Dame

Photo courtoisie, F.Bruno-Marie

À Saint-Jean-de-Matha, les moines cisterciens tiennent une boutique de produits du terroir et de confiserie. On y retrouve même du sirop de bouleau.


Le bleu d’Élizabeth

Photo courtoisie, Fromagerie du Presbyt

Le fameux bleu de la Fromagerie du Presbytère, à Warwick, a été sacré meilleur fromage du Québec lors du concours Sélection Caseus. Soupers en plein air les vendredis.

Les attraits inusités

Le site historique maritime de la Pointe-au-Père

Photo courtoisie, site historique maritime de la Pointe-au-Père

Faites une halte à Rimouski pour monter à bord du sous-marin Onondaga. On pénètre aussi dans l’épave revampée du célèbre paquebot Empress of Ireland.


Chez Marc Beauchemin

Photo courtoisie, Alain Demers

Établi depuis 1940, ce modeste restaurant est situé sur une petite île. Spécialité : la gibelotte des îles de Sorel, un mets local à base de barbotte.


Foresta Lumina

Photo courtoisie, Vincent Cotnoir

Au parc de la Gorge de Coaticook, le sentier multimédia illuminé ­Foresta Lumina nous entraîne dans un monde fantastique. Effets visuels et sonores réalisés par Moment Factory.


L’arbre à paparmanes

Photo courtoisie, Alain Demers

À Saint-Élie-de-Caxton, on cueille des paparmanes sous cet arbre issu de l’imaginaire de Fred Pellerin. Autres légendes à découvrir avec une carte du village.


Le casse-croûte du pêcheur

Photo courtoisie, Le casse-croûte du pêcheur

Dans une cage à homards géante, on se régale d’un club sandwich au crabe ou d’une guédille aux crevettes. Vue sur la baie de Sept-Îles.


L’ancien village iroquoien Tsiionhiakwatha

Photo courtoisie, Robert Baronet

À Saint-Anicet, dans le sud-ouest du Québec, le site Droulers est une authentique reproduction d’un ancien village iroquoien. On peut passer la nuit dans une maison longue.