/sports/hockey
Navigation

Déjà des fleurs pour Alexis Lafrenière

Coup d'oeil sur cet article

Le repêchage 2019 de la Ligue nationale de hockey (LNH) vient tout juste de se terminer et déjà la Centrale de recrutement du circuit Bettman se tourne vers les espoirs de la cuvée 2020. Parmi ceux-ci, le Québécois Alexis Lafrenière attire déjà les éloges.

«Il est spécial, ça c’est sûr, a indiqué Troy Dumville, qui est recruteur pour la Centrale, au site internet de la LNH. [Il] est talentueux offensivement, est intelligent et fort sur ses patins. Il deviendra encore meilleur d’ici à l’an prochain.»

Lafrenière, qui est pressenti pour devenir le premier choix du prochain encan, vient de connaître une saison de 37 buts et 68 mentions d’aide pour 105 points en 61 parties avec l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Des statistiques qui lui ont d’ailleurs values les titres de meilleur joueur du circuit québécois et du joueur de l’année dans le monde du hockey junior canadien.

En plus d’impressionner les employés de la Centrale de recrutement, le natif de Saint-Eustache a également eu de très bons mots de la part du meilleur pointeur de l’histoire de la LNH, Wayne Gretzky.

«Il me rappelle Gilbert Perreault, a révélé la Merveille au réseau Sportsnet. Il est en mesure de patiner et de bien manier la rondelle. Il est toujours proche de la rondelle. Quand tu as un sens du jeu comme ça, autant de rapidité, je peux m’imaginer le voir joué au centre au prochain niveau.»

Lafrenière n’est pas le seul représentant de la LHJMQ qui pourrait entendre son nom prononcé lors de la première ronde du repêchage 2020. En effet, les attaquants Hendrix Lapierre (Saguenéens de Chicoutimi) et Dawson Mercer (Voltigeurs de Drummondville), ainsi que le défenseur Justin Baron (Mooseheads de Halifax) ont retenu l’attention des experts de la meilleure ligue de hockey au monde.