/weekend
Navigation

Les Nonnes: le retour des bonnes sœurs

Les Nonnes: le retour des bonnes sœurs
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

À l’occasion de son 60e anniversaire, le Théâtre la Marjolaine a choisi de sortir des archives le théâtre musical Les Nonnes, qu’elle avait déjà présenté en 1988. Une toute nouvelle mouture de cette adaptation de Nunsense, mettant en vedette Dorothée Berryman, Chantal Lamarre et Caroline Lavigne, vient d’être modernisée à temps pour la saison estivale.

Le Théâtre la Marjolaine, qui a présenté plusieurs pièces musicales au fil des ans, avait rencontré son plus grand succès de l’histoire avec la pièce Les Nonnes, qu’il a d’ailleurs reprise en 2004.

Pour cette saison estivale, une nouvelle version a été condensée et modernisée par les auteurs Luc Michaud et Marc St-Martin, ce dernier signant de surcroît sa première mise en scène. «Il fallait mettre à jour plusieurs choses dans le texte, où certaines références n’étaient plus adéquates», souligne le metteur en scène Marc St-Martin, qui ajoute qu’on a écrit trois nouveaux sketches par rapport à l’adaptation précédente de Serge Grenier.

«On a une quinzaine de chansons, dont plusieurs avec de nouvelles paroles, des chorégraphies et une pianiste sur scène», annonce Marc St-Martin qui a travaillé plus de 3000 heures sur sa première mise en scène. «C’est un gros musical.»

Une collecte de fonds

L’histoire, quant à elle, demeure pratiquement la même. Cinquante-deux religieuses, à l’intérieur d’une communauté, sont décédées en raison d’un empoisonnement. Comme la coutume le veut, les sœurs ont tenu à procéder à des funérailles dignes de ce nom pour les défuntes, mais elles ne sont parvenues à le faire que pour 48 d’entre elles. «Il leur manque de l’argent pour en enterrer quatre, confie le metteur en scène. Elles ont donc été placées dans un congélateur le temps de trouver de l’argent pour leur offrir des funérailles.» Dès lors, on songe à mettre sur pied un souper-bénéfice afin de réunir les sommes nécessaires pour leurs obsèques.

Beaucoup d’humour

Chose certaine, il faut s’attendre à rire. «On a des sœurs qui font des performances, des chorégraphies et même de la claquette, précise-t-il. Le spectacle est drôle et loufoque avec quelques moments touchants.»

C’est Dorothée Berryman qui interprétera la sœur supérieure. «C’est une sœur qui avait déjà fait des spectacles par le passé», fait remarquer Marc St-Martin. On aura également une sœur qui souhaite devenir danseuse. Dans cette version, on retrouvera aussi une sœur qui sera en contact avec de la drogue par accident. «On a adapté cette partie pour parler du cannabis et de la SQDC», révèle le metteur en scène.

Par ailleurs, on peut voir Marc St-Martin tout l’été sur les planches du Théâtre Sainte-Adèle dans Le désir, une pièce de Michel Marc Bouchard. Il sera également de la distribution de Revue et corrigée en novembre prochain au Théâtre du Rideau Vert.

Les Nonnes

  • D’après Nunsense de Dan Goggin
  • Adaptation: Luc Michaud et Marc St-Martin
  • Metteur en scène: Marc St-Martin
  • Distribution: Dorothée Berryman, Chantal Lamarre, Caroline Lavigne, Lisa Palmieri et Rosie-Anne Bérubé-Bernier
  • Du 20 juin au 17 août
  • Au Théâtre la Marjolaine (Eastman)