/sports/hockey
Navigation

Les Sénateurs tentent de bouger

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Dorion n’a pas trouvé de partenaire avec qui conclure un échange pendant la fin de semaine du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), mais le directeur général des Sénateurs d’Ottawa demeure aux aguets. Même qu’il dit travailler très fort pour améliorer son effectif.

«De notre côté, nous avons plus discuté de transactions ce week-end que dans toutes les trois années que je suis en poste», a déclaré le DG, samedi, et dont les propos ont été repris le lendemain par le quotidien Ottawa Sun.

Dorion soutient aussi qu’il a fait ses devoirs en ce qui a trait à la chasse imminente aux joueurs autonomes. Avant l’encan de la LNH, il disait vouloir faire l’acquisition d’un ou deux vétérans pour ajouter de l’expérience à sa formation.

«Nous avons préparé le terrain pour les joueurs que nous ciblons et les échanges potentiels qui permettraient à notre groupe de grandir», a-t-il raconté.

«Nous savons ce que nous devons faire, nous suivons le plan, mais nous avons une bonne idée quant à nos intentions.»

La période d’entrevue entre les organisations et les athlètes en fin de contrat, pourvu qu’ils soient en voie de devenir joueurs autonomes sans compensation, s’est ouverte dimanche midi.

Mercredi prochain, la même fenêtre s’ouvrira pour les DG qui ciblent de potentiels joueurs autonomes avec compensation.

Selon le journaliste Bruce Garrioch, les Sénateurs pourraient rapatrier Jason Spezza, qui a passé les 11 premières saisons de sa carrière dans la capitale fédérale. Son contrat de quatre ans et 30 millions $ avec les Stars de Dallas viendra à échéance le 1er juillet.

Au cours de la plus récente campagne, le joueur de 35 ans a inscrit huit buts et 27 points en 76 rencontres. Il a ajouté trois filets et deux aides en 11 rencontres durant les séries éliminatoires.