/news/provincial
Navigation

Spectacle de la Fête nationale à Québec: pas de pot pour les fêtards

Jusqu’à 75 000 personnes attendues sur les plaines d'Abraham

Les organisateurs du spectacle de la Saint-Jean sur les plaines d’Abraham promettent une soirée rassembleuse et multigénérationnelle. Sur cette photo, les préparatifs allaient bon train en vue des festivités.
Photo Annie T. Roussel Les organisateurs du spectacle de la Saint-Jean sur les plaines d’Abraham promettent une soirée rassembleuse et multigénérationnelle. Sur cette photo, les préparatifs allaient bon train en vue des festivités.

Coup d'oeil sur cet article

En cette première Saint-Jean depuis la légalisation du pot, le cannabis ne sera malgré tout pas le bienvenu sur les plaines d’Abraham ce soir au traditionnel spectacle de la fête nationale.

«On demande aux gens de ne pas en emporter, au même titre que l’alcool et la nourriture», confirme le président du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), Étienne-Alexis Boucher.

Contrairement aux fêtards du parc Jean-Drapeau, à Montréal, où il est possible de fumer de la marijuana, les spectateurs du principal rendez-vous à Québec sont donc invités à ne pas s’allumer un joint.

Les organisateurs, qui misent sur une soirée festive et familiale, ont l’intention de se plier à la réglementation de la Commission des champs de bataille nationaux qui proscrit expressément cette substance depuis le 17 octobre.

«On est persuadé d’avoir atteint un équilibre très intéressant permettant aux festivaliers de célébrer en toute sécurité, tout en facilitant l’accès au site», dit M. Boucher.

La consommation de cannabis ne sera pas davantage tolérée à l’extérieur du site des festivités, puisque le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) veillera à l’application de la réglementation municipale qui, faut-il le rappeler, interdit de fumer ou de vapoter du cannabis sur la rue et dans les lieux publics sur le territoire de Québec.

Plus de souplesse

L’objectif n’est cependant pas de tuer l’esprit de la fête, et, comme c’était le cas depuis quelques années, l’encadrement par les forces de l’ordre et les agents de sécurité se voudra plus souple et moins répressif, indiquent les organisateurs des festivités.

«On a pensé qu’il n’était pas nécessaire d’apporter des mesures de sécurité supplémentaires par rapport à celles qui étaient déjà en place», explique le président du MNQ.

Il faut dire que les débordements et les arrestations lors de la fête nationale à Québec ont drastiquement chuté après le coup de barre donné en 2011. L’an dernier, le soir de la Saint-Jean-Baptiste, on a dénombré seulement deux arrestations sur la colline parlementaire, un record.

Par contre, 80 personnes s’étaient fait remettre un constat d’infraction pour avoir consommé de l’alcool sur la voie publique.

Étienne-Alexis Boucher est «fébrile» à quelques heures du grand spectacle, qui mettra de l’avant plus d’une vingtaine d’artistes, notamment le rappeur Loud, Cœur de pirate et la gagnante de La Voix Geneviève Jodoin ; il anticipe un succès de foule ce soir.

«Le beau temps est de notre côté», lance-t-il, en soulignant que le site des Plaines peut potentiellement accueillir 75 000 personnes.

Les organisateurs du spectacle de la Saint-Jean sur les plaines d’Abraham promettent une soirée rassembleuse et multigénérationnelle. Sur cette photo, les préparatifs allaient bon train en vue des festivités.
Photo Annie T. Roussel

Des surprises

Les organisateurs promettent aussi des surprises au public. En particulier, il est question d’une autre démonstration de pyrotechnie, en plus du traditionnel feu d’artifice en clôture de spectacle.

«Il y a un concept qui nous est apparu où l’utilisation de pyrotechnie nous permettait de mettre un accent particulier, à un moment précis du spectacle», évoque en pesant ses mots M. Boucher.

La soirée, animée par Ariane Moffatt et Pierre Lapointe, se déroulera sous le signe de la diversité, en commençant par les artistes sur scène jusqu’à la nourriture offerte sur place, alors que le nombre de camions de cuisine de rue a pratiquement doublé.

La Saint-Jean sur les Plaines

  • Coup d’envoi à 19 h 30
  • Ariane Moffatt et Pierre Lapointe à l’animation
  • Plus d’une vingtaine d’artistes sur scène
  • Thématique «un monde de traditions»
  • Diffusé en différé sur les ondes de Télé-Québec dès 21 h 30, et en rediffusion lundi à 13 h 30
  • Discours patriotique livré par Damien Robitaille, Debbie Lynch-White, Pierre-Yves Lord et Serge Fiori

Ailleurs à Québec

  • Une trentaine d’autres événements sur le territoire de la Capitale-Nationale aujourd’hui et demain
  • Zone familiale, aujourd’hui, de midi à 19 h, à la place George V
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions