/news/currentevents
Navigation

Troisième journée infructueuse pour retrouver l’homme

Coup d'oeil sur cet article

La troisième journée de recherches sur la rivière Jacques-Cartier s’est avérée une fois de plus infructueuse, lundi, à Pont-Rouge, dans la région de Portneuf, où un homme de 23 ans manque toujours à l’appel après avoir disparu samedi.

Les plongeurs de la Sûreté du Québec se sont notamment déplacés sur l’île aux Raisins, à environ deux kilomètres en aval du barrage hydroélectrique Mc Dougall, où le jeune baigneur a été vu pour la dernière fois.

Sur 8 kilomètres

Comme il l’avait fait dimanche, l’hélicoptère de la SQ a ratissé les berges à basse altitude pour localiser le disparu.

Des équipes à VTT et à pied ont procédé au même exercice, tandis que des bénévoles à kayak naviguaient sur la Jacques-Cartier à certains endroits stratégiques.

La zone d’intérêt s’étendait sur huit kilomètres entre Pont-Rouge et Donnacona.

«Les berges très accidentées» augmentent la difficulté des recherches sur le terrain, précise le porte-parole de la SQ, Stéphane Tremblay.

Les démarches pour retrouver l’homme de 23 ans doivent reprendre mardi.

Baignade déconseillée

L’individu aurait plongé à partir d’un escarpement haut d’une trentaine de pieds vers 13h, samedi.

En difficulté, il aurait été incapable de s’accrocher à une corde installée en bordure de la rivière pour aider à regagner la berge.

Il aurait tenté de s’extirper de sa position, en vain.

L’endroit où est survenu l’incident, aussi connu comme le secteur des Galets, est renommé pour la beauté des lieux et la baignade.

Cette activité y est néanmoins déconseillée, notamment en raison du fort courant et des remous au fond de la rivière.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions