/finance/business
Navigation

Les employés des plaines d’Abraham en grève dès minuit

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Les employés qui s’occupent du site des plaines d’Abraham doivent amorcer une grève dès minuit, mardi, qui pourrait éventuellement perturber les célébrations de la fête du Canada la fin de semaine prochaine.

Les travailleurs, sans convention collective depuis le 31 octobre 2017, dénoncent avoir droit à un salaire pouvant être jusqu’à 42% inférieur à celui versé à leurs homologues de Parcs Canada ou de la Commission de la Capitale nationale, alors qu’ils sont employés par la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN).

«Patrimoine Canada doit mettre fin à ces disparités et attribuer des ressources financières supplémentaires à la CCBN afin que ses employés accèdent enfin à l’équité salariale», a réclamé le Syndicat des employé-e-s nationaux affilié à l’Alliance de la fonction publique du Canada – région du Québec –, par communiqué, lundi.

Les travailleurs, qui travaillent pour la CCBN, s’occupent notamment de l’entretien du site des plaines d’Abraham, ainsi que de l’accueil des visiteurs, de l’animation et de la gestion du musée situé sur l’avenue Wilfrid-Laurier.

La cinquantaine d’employés des plaines d’Abraham avaient déjà tenu quelques jours de grève à la fin mai, sous le thème «Riches en histoire, pauvres en conditions de travail».