/news/green
Navigation

Des moustiques plus nombreux cet été

nasty insect mosquito sitting on her hand and drinks the blood of the pierced skin
nataba - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Les insectes piqueurs sont plus nombreux depuis quelques jours et leur présence risque d'être encombrante tout au long de l’été.

Selon le microbiologiste Jacques Boisvert, il ne faut pas se surprendre de la prolifération des moustiques sur le territoire

«Combinez le printemps pluvieux et les grandes quantités de neige au sol et vous avez des moustiques qui restent en eau très longtemps et qui sont devenus beaucoup plus gros», a-t-il détaillé sur les ondes de LCN mardi matin.

La situation pourrait même s’avérer plus pénible dans les régions davantage au nord qui comptent plusieurs rivières. Le haut niveau d’eau favorise en effet la prolifération des mouches noires.

Le mois de juin est habituellement celui où les insectes piqueurs se font les plus présents. Cette année cependant, ils semblent être là pour rester à cause de l’été pluvieux, humide et plutôt froid qui s’annonce, craint Jacques Boisvert.

«Ça va dépendre du climat, mais ça semble être parti pour ça à moins d’un gros changement dans la météo», a-t-il prévenu.

Comment se faire moins piquer?

Certaines personnes restent plus attirantes que d’autres pour les moustiques. Par exemple, les personnes qui sont davantage enrobées émettent plus de dioxyde de carbone, le principal aimant à moustiques, a expliqué Jacques Boisvert.

Le microbiologiste suggère en outre de porter des couleurs pâles ou «froides» (beige, vert pâle, etc.) et d’éviter les couleurs foncées ou «chaudes» (rouge, noir, bleu marin).

«Le bleu marin, c’est extraordinaire pour attirer les moustiques! Si vous avez un party, donnez un gilet bleu marin à quelqu’un que vous n’aimez pas», a-t-il imagé.

Plusieurs croient toutefois faussement que l’alcool dans le sang joue un rôle pour attirer les insectes: une «légende urbaine», selon l’expert.

Jacques Boisvert a confirmé toutefois que certains groupes sanguins, de même que le sang des femmes enceintes, attirent davantage les moustiques.