/finance/business
Navigation

Grève sur les Plaines d'Abraham: une rencontre prévue jeudi

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – En grève depuis mardi à minuit, les employés responsables de l'entretien et de l'animation des Plaines d'Abraham pourraient ne pas reprendre le travail avant un bon moment.

Sans convention collective depuis novembre 2017, ils demandent à leur employeur, la Commission des champs de bataille nationaux, de meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires, à l'image de ceux que gagnent les employés de Parcs Canada.

Selon eux, des employés ne peuvent pas toucher à certains avantages sociaux même après plusieurs années de travail.

Les deux partis se sont entendus, à peine quelques heures après le déclenchement de la grève, pour tenir une nouvelle rencontre de négociations dès jeudi.

Perturbations

Mardi matin, un vernissage a dû être annulé en raison de la grève.

Malgré l'arrivée de grands événements comme la fête du Canada ou du Festival d'été de Québec, qui doivent se dérouler sur les plaines, les employés pourraient poursuivre leurs moyens de pression. Le syndicat a indiqué qu'il espère toutefois ne pas avoir à perturber les festivités des prochaines semaines.

Les organisateurs du Festival d'été se sont aussi montrés rassurants, en rappelant que les employés des Plaines d'Abraham sont peu impliqués dans l'organisation des festivités.

«Le FEQ veut rassurer les festivaliers et tous ses partenaires: outre certains éléments de mobilier sur le site qui seront plus complexes à déménager pour la production, [...] on prévoit très peu d'impacts sur les opérations du Festival», ont-ils fait savoir par communiqué.