/sports/baseball
Navigation

Les Nationals rendront hommage aux Expos

Ils porteront les uniformes de 1969 lors de leur match du 6 juillet

2013-06-22_159076112TH5094
Photo d'archives Les joueurs des Nationals de Washington vont revêtir l’uniforme bleu poudre des Expos tel que porté par Jose « Coco » Laboy, en 1969, pour commémorer le 50e anniversaire de la concession montréalaise.

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois depuis le retour du baseball à Washington, les Nationals porteront des uniformes aux couleurs des Expos de 1969, le 6 juillet prochain, lors d’une rencontre intraligue contre les Royals de Kansas City. 

C’est pour célébrer le 50e anniversaire de naissance de la concession montréalaise, qui a été déménagée dans la capitale américaine en 2005. Les Nationals  

porteront donc le célèbre uniforme de couleur « bleu poudre » et la casquette bleu-blanc-rouge, l’instant d’un match.  

On peut parier que certains anciens partisans seront nostalgiques en voyant cet uniforme sur le terrain du Nationals Park. Certains d’entre eux ne se sont jamais remis du départ de la concession en 2004.  

Ce retour dans le passé ne sera pas seulement sur le terrain. Les pièces musicales qui seront jouées durant la rencontre seront celles qui étaient les plus populaires en 1969. Puis, au tableau indicateur, le célèbre logo des Expos remplacera celui des Nationals pour cette partie.  

Au casse-croûte, les amateurs ne seront pas en reste. Ils pourront manger de la poutine, qui sera vendue à quelques restaurants dans le stade. Le célèbre smoked meat sera aussi offert lors de cette journée spéciale. Par contre, les prix ne seront pas aussi bas que ceux de 1969.  

Guerrero sera présent 

Le dernier joueur à avoir porté les couleurs des Expos qui a été intronisé au Temple de la renommée l’an dernier, Vladimir Guerrero, aura l’honneur d’effectuer le lancer protocolaire avant la rencontre.  

Les Nationals profiteront aussi de l’occasion pour honorer sept membres de leur organisation qui ont déjà eu des liens avec les Expos dans le passé. L’entraîneur-chef Dave Martinez, l’entraîneur au troisième but Bob Henley, l’analyste à la télévision F.P. Santangelo et l’ancien receveur Michael Barrett seront présentés à la foule comme anciens joueurs de la formation montréalaise.  

Le vice-président aux opérations Rob McDonald, le gérant du vestiaire adverse Matt Rosenthal, les gérants d’équipement Dan Wallin et Mike Wallace seront également invités sur le terrain pour une cérémonie spéciale.  

De plus, sur les murs du Nationals Park, on retrouve le nom de trois des plus grands joueurs de l’histoire des Expos : Andre Dawson, Gary Carter et Tim Raines.  

Un drôle de hasard 

Cette célébration sera présentée moins d’un mois après l’annonce du baseball majeur qui a donné la permission au propriétaire des Rays de Tampa Bay d’explorer la possibilité de disputer des matchs locaux à Montréal dans les prochaines années.  

C’est une heureuse coïncidence. Depuis leur arrivée dans la capitale américaine, les Nationals n’ont jamais porté les anciens uniformes des Expos et ils décident de le faire alors que le retour du baseball à Montréal est maintenant chose possible.  

Le 50e anniversaire de la concession est une belle occasion de démontrer aux amateurs du baseball majeur que les Expos 2.0 pourraient renaître dans un avenir plus ou moins lointain.