/entertainment/stage
Navigation

Une grande performance

L’actrice Éva Daigle est étincelante dans la comédie estivale Plan de match

Les comédiens Éva Daigle et Sébastien Dorval personnifient un couple qui fait face à un bouleversement inattendu dans la pièce de théâtre Plan de match, présentée au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans.
Photo courtoisie, François Angers Les comédiens Éva Daigle et Sébastien Dorval personnifient un couple qui fait face à un bouleversement inattendu dans la pièce de théâtre Plan de match, présentée au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans.

Coup d'oeil sur cet article

Drôle, spectaculaire et craquante, Éva Daigle livre une performance remarquable dans la comédie estivale Plan de match. La comédienne est la pierre angulaire de cette pièce présentée cet été au Nouveau Théâtre de l’île d’Orléans.

À l’affiche jusqu’au 1er septembre, Plan de match nous plonge dans la vie d’un couple dont le quotidien est tout à coup bousculé par une remise en question surprenante et complètement inattendue.

Jeff et Sophie filent le parfait bonheur. Haute fonctionnaire et sous-ministre, Sophie, qui travaille sans arrêt, se dirige lentement vers une retraite anticipée. Elle a le goût de ralentir. Jeff, qui a 13 ans de moins, est facteur. Ils sont amoureux et toujours complices.

Le bel équilibre du couple est tout à coup bouleversé lorsque Jeff perd son emploi.

L’homme de 43 ans voit un signe de la vie dans cette situation et décide d’entreprendre des études en arts visuels au cégep.

Catastrophée par cette décision surprenante, Sophie propose quelques options, mais Jeff est déterminé. Il a envie d’embrasser sa passion pour le dessin. C’est ce qu’il veut faire et ce qui va le rendre heureux.

La mise en place est réussie, dynamique et amusante. La situation s’envenimera lorsque les milléniaux collègues de classe William (Élie St-Cyr) et Sarah (Laura Amar) débarqueront chez lui pour les travaux d’équipe. La fracture générationnelle est immense. Envahie, Sophie est sur le point d’exploser.

Après un peu de surplace, vers la fin de la première partie, la nouvelle création de Claude Montminy se déploie, avec des situations comiques parfois hilarantes, après l’entracte.

Du théâtre à l’automne

Éva Daigle est spectaculaire dans la peau de Sophie. Elle tient, avec son jeu, ses mimiques et son énergie, le spectacle sur ses épaules.

Samedi dernier, lors de la première, elle a été impliquée dans un hilarant décrochage avec Sébastien Dorval (Jeff), lorsqu’un accessoire de son costume s’est défait. Une situation fort amusante et qui se produit souvent dans les comédies estivales.

Plan de match s’inscrit dans la tradition des comédies estivales. Tous les ingrédients sont présents. C’est léger, les situations sont grossies, le jeu est très physique par moments et l’humour est parfois un peu sulfureux. Le Nouveau théâtre de l’île d’Orléans prolongera sa saison, entre le 6 septembre et le 13 octobre, avec 18 représentations, les vendredis et les samedis à 20 h et les dimanches (15 h), avec la pièce Massage secret.

La nouvelle comédie de Claude Montminy, qui met en vedette Jean-Philippe Côté, Charles Fournier, Denis Marchand et Oksana Desjardins, se déroule dans le monde interlope. Elle raconte les péripéties de deux hommes qui ont tenté d’assassiner le chef d’une dangereuse bande de motards qui vont se réfugier dans un centre de santé où ils se font passer pour deux massothérapeutes.