/world/africa
Navigation

Une pizza à l’huile de cannabis

Coup d'oeil sur cet article

Port Elizabeth | Après la quatre fromages ou la Hawaïenne, voici la «déesse verte», une pizza relevée avec un filet d’huile de cannabis. Une chaîne sud-africaine vient d’étoffer son menu en profitant de la légalisation de l’huile de cannabis dans le pays. 

«On a toujours cherché à être innovants avec nos menus et à offrir à notre clientèle loyale les dernières tendances saines», a expliqué la fondatrice de la chaîne Col’Cacchio, Kinga Baranowska. 

«On adore avoir un temps d’avance et nous sommes extrêmement fiers d’être le premier restaurant en Afrique du Sud à lancer une pizza cannabis», a-t-elle ajouté. 

Avec les pizzas au cannabis, «vous n’allez pas planer (...), mais à la fin du repas, vous sentirez les effets calmants de l’huile», a précisé dans la presse locale Mike Saunders, fondateur de la société d’huile de cannabis qui fournit la chaîne de pizzerias. 

Ce nouveau menu est rendu possible grâce à l’évolution récente de la réglementation en Afrique du Sud. 

En septembre, la Cour constitutionnelle a légalisé la consommation du cannabis à usage personnel, épilogue judiciaire d’un dossier qui suscite la polémique depuis des années dans ce pays comme dans le reste du monde. 

Et fin mai, le gouvernement a décidé de légaliser la consommation d’huile de cannabis, en limitant la dose quotidienne maximale à 20 mg par personne. 

La chaîne Col’Cacchio propose deux pizzas arrosées d’huile de cannabis: une végétarienne - la «Green Goddess» (déesse verte), aux courgettes et à la feta pour 125 rands (8 euros) - et une au poulet et aux poivrons - la «Not-So-Plain Mary Jane» (littéralement «une beuh pas si nature») pour 140 rands (9 euros). 

L’avocat Ricky Stone, spécialisé dans la législation sur le cannabis, a toutefois conseillé à l’industrie de la restauration de rester prudente dans l’usage de l’huile de cannabis. 

«Il s’agit d’un domaine relativement nouveau et il y a encore beaucoup de choses qui ne sont pas connues et claires», a-t-il prévenu. «Si l’huile de cannabis est désormais légale, son dosage quotidien est limité à 20 mg. Donc vous pouvez acheter une pizza, mais si vous en achetez par exemple quatre, vous consommez 80 mg, c’est illégal.»