/news/society
Navigation

Un voyage de 15 000 km à vélo... avec 4 enfants!

La famille de Granby entame demain un voyage d’un an à travers le Canada et sur la côte ouest des États-Unis

Sébastien Marois, Kassandra Casavant et leurs quatre enfants de 9, 11, 13 et 14 ans enfourcheront demain leurs vélos pour un périple inoubliable.
Photo Agence QMI, Steve Madden Sébastien Marois, Kassandra Casavant et leurs quatre enfants de 9, 11, 13 et 14 ans enfourcheront demain leurs vélos pour un périple inoubliable.

Coup d'oeil sur cet article

Tandis que la saison des vacances s’amorce pour les familles du Québec, un couple de Granby et leurs quatre enfants s’apprêtent à s’offrir un périple hors du commun, eux qui parcourront à vélo environ 15 000 kilomètres pendant un an à travers le continent.

Sur le coup de 10 h, demain, au parc Daniel-Johnson de Granby, les parents et leurs enfants de 9 à 14 ans enfourcheront leurs vélos, direction Toronto puis Vancouver. Ils descendront ensuite la côte ouest des États-Unis pour finalement s’envoler vers Cuba. Tout ça à bicyclette !

«J’ai quand même pas mal voyagé. Je sais que les enfants sont capables. Au niveau physique, ils sont en forme. C’est réaliste. Personnellement, j’ai vraiment hâte de partir!», dit le père, Sébastien Marois.

La maison est louée, papa et maman ont pris un congé sabbatique de travail. «Ça fait quelques années que l’on souhaite partir à l’étranger avec les enfants pour qu’ils voient autre chose et pour qu’ils apprennent l’anglais», explique le père.

Temps de qualité

Comme beaucoup d’autres familles, les Marois vivent une vie assez trépidante au quotidien. L’idée de s’évader pendant une année sur les routes nord-américaines leur plaît donc beaucoup. «Ça va nous permettre de passer du temps de qualité avec les enfants», croit M. Marois.

Mais aussi, «je pense qu’on va apprendre beaucoup sur chacun de nous», poursuit le charpentier-menuisier.

Autre source de motivation, la troupe a choisi de pédaler au profit de l’Opération Enfant Soleil, une cause bien particulière pour elle. En effet, le deuxième enfant est né prématurément à 30 semaines de grossesse par césarienne d’urgence, il y a 13 ans.

10 000 $

Hospitalisé pendant les deux premiers mois de sa vie, Jérémy se porte aujourd’hui à merveille. «On cherchait à redonner pour l’aide qui nous a été apportée à une autre époque», mentionne son père. La famille espère recueillir 10 000 $ en dons pour soutenir les services pédiatriques.

Le printemps a donc été synonyme d’entraînement pour les Marois, qui ont multiplié les grandes randonnées et qui ont même engagé un coach.

Les parents s’occuperont de la scolarisation des enfants pendant leur long séjour à l’étranger. La grand-maman se chargera de numériser les manuels scolaires et de faire parvenir le tout par voie électronique à la famille, question d’alléger un peu les bagages.

Mais, d’après le couple, le voyage sera en soi une véritable école de la vie. Les aventuriers espèrent multiplier les rencontres et les expériences sur leur chemin. Le groupe promet aussi de s’offrir beaucoup de plaisir.

«C’est possible qu’on ne roule pas certaines journées. Les enfants seront un peu nos baromètres. Si on voit, une semaine, que l’énergie n’est pas là, on va prendre ça plus mollo. Le but, ce n’est pas absolument de faire 15 000 kilomètres. Si on en fait 10 000, on en fait 10 000», termine le père.


► Pour suivre la famille Marois pendant son périple, cliquez ici.

 

L’itinéraire

  • Départ : Granby
  • La famille se dirigera vers Toronto
  • Elle mettra après le cap sur Vancouver
  • Elle descendra ensuite la côte ouest des États-Unis
  • Le clan s’envolera finalement vers Cuba

But

  • Les Casavant-Marois pédaleront au profit d’Enfant Soleil
  • 10 000 $ : ils espèrent récolter cette somme pour l’organisme